Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

La Cour suprême des Etats-Unis exige la tenue procès d’Assane Diouf


Si y’a quelqu’un sur qui « l’insulteur public » peut compter, c’est bien l’opinion internationale. En effet, les défenseurs des droits de l’Homme, la Cour suprême des États-Unis et la Cour d’appel d’Orléans ont adressé des correspondances aux autorités sénégalaises pour exiger la tenue du procès de d’Assane Diouf.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 24 Juillet 2018 || 1288 partages || 1 commentaires

La Cour suprême des Etats-Unis exige la tenue procès d’Assane Diouf
En détention préventive depuis novembre 2017 pour trouble à l’ordre public, injures par le biais d’un système informatique et outrage à un ministre du culte et diffamation Assane Diouf attend toujours son jugement. Une situation qui n’est pas du goût de l’opinion internationale. 

Pas moins de neuf lettres ont été adressées à Dakar, a révélé le journal «Les Echos». D’abord, le 27 février dernier, c'est le secrétaire général d’Amnesty international qui dénonce l’injustice que subirait Assane Diouf. Le 9 mars, le commissaire des Nations-Unis pour les réfugiés saisit les autorités sénégalaises pour s’inquiéter de la situation. Ensuite, le 9 avril, le procureur général américain et directeur exécutif de Human Rights, Kenneth Roth, écrit au ministère de la Justice pour s’enquérir des lenteurs de l’affaire. 

 
Pressafrik

Dakarflash2




1.Posté par mousseul le 24/07/2018 15:36
C'est injuste de maintenir Assane Diouf en détention depuis novembre 2017. Ses insultes, personne n'approuve mais il n'a volé ni tué une mouche !
Merci à la Cour Suprême US.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Septembre 2018 - 16:56 Urgent – Bruno Diatta est décédé