Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

La SAR veut arrêter les importations de pétrole à l'horizon 2020-2021


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 31 Octobre 2018 || 89 partages || 2 commentaires

 

Faire du Sénégal un hub énergétique et le positionner comme un pionnier dans l’exportation des hydrocarbures. C’est le projet ambitieux de la Société Africaine de raffinage (SAr). En effet la société que dirige Serigne Mboup compte investir dans la raffinerie pour que le Sénégal, à l’horizon 2021, arrête d’importer du pétrole ou des produits pétroliers. Avec une production excédentaire de plus d’un million de tonnes, le Sénégal va produire, raffiner, avant d’exporter son pétrole.
 

Le Sénégal vient d’abriter le forum de l’Association des raffineurs africains (ARA) sur la chaine d’approvisionnement du secteur aval, en présence de tous les professionnels africains du milieu. A cette occasion, le directeur général de la Société Africaine de Raffinage (SAR), Serigne Mboup, a dénoncé l’absence d’investissements dans ce secteur. Ce qui n’est nullement un manque de volonté politique, dit-il, mais un manque de moyens pour soutenir ces investissements qui, à l’en croire, «sont extrêmement lourds ; alors qu’il y a d’autres priorités comme l’éducation, la santé, le social, l’agriculture, les infrastructures».
 

En plus de cela, se désole le patron de la SAR, «le secteur privé en Afrique, et plus particulièrement dans la zone UEMOA, n’est pas encore très dynamique dans le secteur des hydrocarbures». Pourtant, de tels investissements ne devraient pas poser problème, dit-il, puisque que les marchés et les opportunités sont disponibles en Afrique. A cela s’ajoute un environnement sécurisé avec des régimes de plus en plus démocratiques qui favorisent des investissements à long terme. Dans ce cadre, il cite l’autoroute à péage au Sénégal, amortie sur plus de 25 ans. «En tout cas, c’est le temps de l’Afrique», indique le directeur général de la SAR, « de connaitre des investissements sur le plan des hydrocarbures pour s’élever au niveau des autres pays». Le Nigéria s’inscrit dans cette dynamique avec un important projet de raffinerie lancé par l’homme d’affaires Aliko Dangoté, d’un coût de dix milliards de dollars US. Le Sénégal n’est pas en reste.
 

En effet, selon Serigne Mboup, la Sar, contrôlée à 85% par l’Etat, a saisi l’opportunité des découvertes de pétrole et de gaz pour élaborer un ambitieux projet à l’horizon 2020- 2021. «A cette date, le Sénégal va arrêter d’importer du pétrole de l’international et traiter le pétrole produit au Sénégal. Avec cet investissement conséquent, la production du Sénégal va passer à 3,5 millions de tonnes, alors que l’approvisionnement du marché national est de 2,5 millions de tonnes par an. Ce qui constitue des rentrées de devises conséquentes, par centaines de milliards, qui auront un impact important sur la balance commerciale du Sénégal», explique le maire de Pire. En plus de cette richesse qui sera rapportée au pays, les Sénégalais vont pouvoir aussi rouler avec du carburant produit à partir de leur pays. « Le gouvernement a fait de la SARun moteur de croissance pour soutenir ses investissements», indique M. Mboup. Ce projet nécessite, selon lui, une enveloppe de 446 milliards Fcfa et sera financé par certaines banques locales, ainsi que les institutions financières internationales.
 

FAIRE DU SENEGAL UN HUB ENERGETIQUE
 

Avec cet investissement de la SAR, indique Serigne Mboup, l’Etat du Sénégal ambitionne de ne plus importer du pétrole brut et tous les produits pétroliers. Même si le carburant n’est pas au standard des accords de la COP 21, la SAR est à l’avant-garde pour donner au marché un produit de qualité à l’horizon (2020- 2030) fixé par l’association des raffineurs de l’Afrique. C’est dans cette optique, souligne Serigne Mboup, que l’idée de raffinerie 2.0 est en gestation auprès du gouvernement et de ses partenaires. «En tant que producteur de pétrole, notre pays présente des avantages du point de vue de sa position géographique. Nous avons le pont minéralier de Sendou, nous avons aussi le Port Vraquier, ce n’est pas mauvais qu’on ait une grande raffinerie destinée au marché international. Ce qui nous permettra de produire et de raffiner avant l’exportation. Plus tard, si la Gambie, la Guinée et d’autres pays ont du pétrole, ils pourront raffiner ici avant de l’exporter», affirme le directeur général de la Sar. Une démarche qui positionnera Dakar comme un hub énergétique et placera le Sénégal comme un pionnier de l’exportation des hydrocarbures.
 

DIFFICULTES FINANCIERES DE LA SAR : Serigne Mboup confirme Cheikh Diop de la Cnts/Fc
 

En marge de cet atelier, Serigne Mboup est revenu sur les problèmes financiers de la Sar soulevés par le secrétaire de la Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal/Forces du Changement (Cnts/Fc), Cheikh Diop. Et c’est pour confirmer les propos du leader syndical qui a tiré la sonnette d’alarme pour sensibiliser les autorités afin d’éviter les tensions qui peuvent perturber la Senelec. Selon le directeur général de la Sar, ce problème découle du prix du baril du pétrole qui a flambé pour atteindre les 80 dollars. Avec cette hausse, les prix des produits pétroliers auraient dû connaitre une hausse. Ce qui n’est pas le cas. «En fait, le gouvernement a décidé de maintenir les tarifs habituels parce qu’il ne souhaite pas qu’il y ait une inflation dans le secteur et que cela entraine la hausse des prix du transport aussi. Ces difficultés freineraient la croissance et retarderaient nos objectifs pour l’émergence du Sénégal en 2035», déclare le maire de Pire. Avec cette démarche du gouvernement, dit-il, la SAR enregistre un énorme manque à gagner.
 

Autre problème soulevé par Serigne Mboup, le retard des subventions ou compensation tarifaire par le Fonds de Soutien à l’Energie (FSE). «Quand la disposition de ce Fonds tarde, cela impacte la trésorerie de la SAR et les engagements pris auprès des banquiers», indique M. Mboup. C’est ce phénomène qui fait qu’il y a une accumulation de dettes de l’ordre d’une dizaine de milliards. «Cela est à l’origine de nos difficultés, mais c’est un mécanisme qui fonctionne ainsi. A chaque fois que les dettes s’accumulent, cela crée des tensions de trésorerie», explique le directeur général de la SAR.



L'As


Dakarflash4




1.Posté par VANESSA le 01/11/2018 14:30
Katoucha, belle sexy masseuse vous propose de découvrir les délices du massage dans une atmosphère zen et cosy.770131456 - 781574072- 777456130 Si vous voulez oublier vos fatigues? je vous offre la chance avec mon massage très sensuel car j'ai les mains douces et caressantes. J'accorde à chacun son massage préféré alors vos appels sont les bienvenus

2.Posté par CECILE le 01/11/2018 22:41
Témoignage : Je me nomme Cécile âgée de 33 ans.J’étais en relation avec mon homme il y a de cela 3ans et tout allait bien entre nous, à cause d’une autre femme il s’est séparé de moi depuis quelques mois. J’avais pris par tous les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! Je n’ai fais que gaspiller mes sous. Mais par la grâce de dieu l’une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d’un nommé HOUNON AZE au premier abord lorsqu’elle m’avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j’avais des doutes et ne savais m’engager ou pas. Mais au fur des jours vu ma situation, elle insiste a ce que j’aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c’est comme cela que je suis heureuse aujourd’hui en vous parlant. C’est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s’excusant,aujourd’hui il me suggère à ce qu’on se marie le plus tôt possible, je me plains même pas et nous nous aimons plus d’avantages. La bonne nouvelle est qu’actuellement je suis même enceinte de 2 mois. Sincèrement je n’arrive pas à y Croire qu’il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c’est un miracle.Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s’est fait en moins d’une semaine, il est fort dans tous les domaines.
Vous pouvez le contactez par:
Email : feticheurchango@gmail.com
WhatsappTel: +229-66-54-77-77 whatsapp/ Viber: +229-66-54-77-77
Voici son site : http://grand-marabout-mediumvoyance-retour-affectif.com

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Décembre 2018 - 00:17 Les dessous de l'arrestation de la fille de Diop Sy