Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

La commission nationale de recensement des votes peut redresser ou annuler les chiffres, précise Demba Kandji


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 26 Février 2019 || 330 partages || 0 commentaires

La commission nationale de recensement des votes peut redresser ou annuler les chiffres, précise Demba Kandji
Le président de la commission nationale de recensement des votes, Demba Kandji, a précisé lundi face à la presse, le pouvoir et la mission de la commission qui a déjà commencé à recevoir des résultats de plusieurs départements, lors d'une rencontre d'information au Palais de justice à Dakar. 

"La commission est chargée à titre provisoire de rassembler les votes et de proclamer provisoirement les résultats. Nous faisons ce travail sur la base de compte rendu et sur la foie de procès verbaux qui nous parviennent des 45 commissions départementales de recensement des votes", a précisé le président Kandji. 

La commission qui est composée de trois magistrats et de représentants de candidats en lice, sous la supervision de la commission électorale nationale autonome (Cena), travaille sur les 45 PV qui lui parviennent. Et dès le lundi, ses membres vont se rencontrer pour expliquer les procédures et méthodes de travail. 

Le président d'ajouter que la commission nationale de recensement des votes, elle seule a le pouvoir de redresser et d'annuler les chiffres qui leur parviennent. Ces chiffres, dit-il, peuvent être redressés s'il y a des erreurs ou annulés s'il y a un motif qui le situe. Alors que la commission départementale ne peut que redresser s'il y a des erreurs. "Nous avons déjà reçu les PV de Gossas, Saint-Louis, Guédiawaye, Malem Hodar, Birkilane, de Bambey...En cas de mésententes, la loi permet aux trois magistrats de trancher. 

Et les représentants de partis peuvent faire des observateurs sur le procès verbal qui sera rendu vendredi au plus tard à minuit", dit-il. Demba Kandji a appelé les médias et observateurs nationaux et internationaux accrédités au Sénégal à travailler avec eux.



Pressafrik

Dakarflash2



Nouveau commentaire :