Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

La grogne des gilets jaunes, tout profit pour l'extrême droite?


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 7 Décembre 2018 || 54 partages || 0 commentaires

La grogne des gilets jaunes, tout profit pour l'extrême droite?
 

En France, des voix s'élèvent pour mettre en garde sur une infiltration du mouvement des gilets jaunes par l'extrême droite. "Marine Le Pen n'a jamais été aussi proche du pouvoir", estime notamment le journaliste Jean-Michel Aphatie.

Initialement pacifique, le mouvement des gilets jaunes, infiltré par des casseurs, a rapidement dérapé en France. Mise à feu et à sang ces deux derniers samedis, Paris s'apprête à vivre un nouveau week-end noir, malgré les concessions réalisées par l'exécutif.

Qui sont les gilets jaunes?
Mais en France, on s'interroge sur l'identité et la sensibilité politique de ces gilets jaunes qui appellent, pour bon nombre d'entre eux, à la démission d'Emmanuel Macron. Sont-ils de droite, de gauche, extrémistes ou tout simplement apolitiques? Difficile d'y répondre puisque leurs profils sont aussi disparates que leurs revendications.

Néanmoins, plusieurs éléments laissent à penser que le mouvement penche plutôt vers la droite de l'échiquier politique, comme l'a expliqué le journaliste politique Jean-Michel Aphatie ce jeudi sur Europe 1. Il cite l'origine de la grogne des gilets jaunes, à savoir les taxes (sur le carburant), les impôts et l'utilisation de cet argent par l'Etat. Une contestation de droite selon lui.

"C'est le thème de l'argent gaspillé par l'Etat [...] Ça, à gauche, on n'y pense pas, on n'attaque pas les impôts et l'Etat, parce que dans la culture de gauche, on y voit un outil de redistribution de la richesse et de lutte contre l'inégalité", souligne le journaliste.

Symboles français
Ensuite, les symboles de la France, comme le drapeau tricolore ou la Marseillaise que les gilets jaunes n'hésitent pas à arborer et à chanter. "Bien sûr, ces emblèmes appartiennent à la nation, droite et gauche confondues, mais dans une démarche militante, politique, jamais des gens qui se réclament de gauche ne prennent le drapeau tricolore, ça appartient plutôt à la culture de droite", ajoute Jean-Michel Aphatie.

De plus, selon lui, l'une des revendications des gilets jaunes est d'en finir avec la politique de l'assistanat, une pensée également de droite.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Décembre 2018 - 14:59 Deux nouvelles personnes en garde à vue, sept au total