Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

La maison de Nelson Mandela échappe à Winnie


La cour suprême d’appel sud-africaine a débouté vendredi Winnie Madikizela-Mandela, l’ex-femme de l’ancien président Nelson Mandela, qui demandait à récupérer la maison familiale du prix Nobel de la paix à Qunu, le village natal de ce dernier, suite à une décision vendredi de la Cour suprême d’appel (SCA).

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 20 Janvier 2018 || 58 partages || 0 commentaires

Madikizela-Mandela, qui a divorcé de Nelson Mandela peu après sa libération de prison, avait fait appel contre une décision datant de 2016 de la Haute Cour de la province du Cap oriental à Mthata statuant qu’elle n’avait aucun droit sur cette propriété et que Mandela en était le propriétaire légitime.

Dans son testament, Mandela a laissé la propriété au Nelson Mandela Family Trust au profit de la famille et de sa femme, Graca Machel, et de sa famille.

Madikizela Mandela voulait que les tribunaux annulent une décision prise en 1997 par le ministre des Affaires foncières de faire don de cette parcelle à Mandela.

Mais le SCA – en accord avec la Haute Cour de Mthatha  a conclu qu’il y avait un « retard déraisonnable » de la part de Madikizela-Mandela pour réexaminer cette décision. En ce qui concerne la demande de faire tolérer le retard, le SCA a jugé qu’une personne raisonnable dans la position de Madikizela-Mandela aurait revendiqué un droit de propriété sur cette villa avant la mort de M. Mandela.

Il a estimé que le délai de Madikizela-Mandela] était préjudiciable à la succession et aux héritiers de M. Mandela parce que sa version des événements n’était pas disponible.


Dakarflash6



Nouveau commentaire :