Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

La mariée A. Mbodji risque 10 ans pour avoir tué son nouveau-né issu de relations adultérines


A Mbodji a été attraite, hier, à la Chambre criminelle de Dakar pour le crime d’infanticide. Épouse d’un émigré et mère de 8 enfants, elle a contracté une grossesse issue de relations adultérines. Après son accouchement, elle jette le bébé dans un égout. Elle encourt 10 de travaux forcés.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 7 Juin 2017 || 481 partages || 0 commentaires

La mariée A. Mbodji risque 10 ans pour avoir tué son nouveau-né issu de relations adultérines

Après une longue absence de son mari parti à l’étranger pour faire fortune, A. Mbodji avait du mal à réprimer ses pulsions. Demeurant à Guédiawaye, la dame a trouvé un amant pour passer du temps, informe L’Observateur. Mais, malheureusement pour elle, une grossesse s’en est suivie. L’amant, qui est aussi un home marié, refuse la paternité de l’enfant.
 

Alors, A. Mbodji décide de cacher son état à ses proches. Elle parvient même à accoucher sans assistance. Après délivrance, elle opte pour la solution qui lui semble la plus simple : jeter le nouveau-né de sexe masculin dans les égouts.
 

Après la découverte macabre, une enquête a été menée. Elle a été arrêtée à l’hôpital où elle s’était rendue en compagnie de sa mère pour se soigner.
 

Attraite à la barre hier, le procureur a requis 10 ans de travaux forcés contre elle. Le délibéré est attendu le 20 juin prochain.

Senenews


Dakarflash6



Nouveau commentaire :