Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Le Covid-19 ne trouve pas son origine sur le marché de Wuhan, concluent de nouvelles recherches


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 2 Juin 2020 || 26 partages || 0 commentaires

 

Contrairement à ce qui est avancé depuis plusieurs mois, le coronavirus qui s’est étendu au monde entier ne trouverait pas son origine sur un marché au poisson de la ville chinoise de Wuhan. C’est en tout cas la conclusion d'une étude chinoise publiée dans la revue scientifique de référence Nature. Et cette piste chinoise ne fait pas forcément les affaires de la Chine.

Selon les thèses scientifiques les plus répandues à ce jour car les plus vraisemblables, le virus Covid-19 aurait été initialement transmis de l’animal à l’homme. Les premières personnes officiellement diagnostiquées atteintes par le coronavirus étaient en effet des visiteurs d'un grand marché alimentaire dans la bruissante ville de Wuhan en Chine. On y vend des chauves-souris, des serpents, des civettes et d’autres animaux sauvages, des poissons et fruits de mer, le tout mélangé sur des étals et souvent dans des conditions d’hygiène qu'on peut qualifier de douteuses. 

Superfacteur de propagation oui, mais pas plus

Ce manque d’hygiène combiné aux récits des visiteurs malades du marché ont suffi pour faire de ce dernier le coupable idéal: le marché devait avoir donné naissance au supervirus qui a désormais fait le tour de monde. Mais aujourd’hui, une nouvelle thèse suggère que ce marché n’aurait été “que” le “superfacteur” de propagation du virus, lorsqu’un client du marché l’a probablement transmis à d’autres badauds. “Le marché serait en réalité l’une des grandes victimes du virus”, affirme Gao Fu, le directeur du centre chinois de contrôle des maladies.

Car des échantillons d’animaux du marché testés au coronavirus se sont révélés négatifs, démontre la dernière étude du centre. Cela vient donc contredire l’idée d’un mets contaminé. “En tant que chercheur, je n’ai rien trouvé qui puisse donner l’impression ou la preuve que ce marché du Wuhan est vraiment le berceau du virus”, confirme de son côté à Live Science Colin Carlson, biologiste et expert en maladies infectieuses à l’université de Georgetown. “C’est un virus d’origine animale qui a sauté le pas vers l’homme. Peut-être via des chauves-souris. Peut-être aussi via un autre animal, voire du bétail. Nous n’avons pas encore découvert comment, ni où. Cela prend du temps”, nuance-t-il. Le scientifique, à titre d’exemple, rappelle que l’étude complète sur l’origine du SRAS a été publiée en 2017, 15 ans seulement après l’émergence du virus. 


DakarFlash3



Nouveau commentaire :