Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Le Kenya sous le poids des créances chinoises


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 11 Juillet 2018 || 58 partages || 0 commentaires

 

Le Kenya s’endette, encore plus avec la Chine, suscitant une nouvelle fois des craintes non seulement sur ses capacités de remboursement mais aussi sur une dépendance latente vis-à-vis de la Chine.

Le Kenya, locomotive économique de l’Afrique de l’Est est sur la bonne lancée. Sa croissance est toujours aussi galopante et les projets d’infrastructures se concrétisent. Mais face à cette économie dynamique et pleine de promesses, se dresse en contrechamp un endettement inquiétant, notamment auprès du plus grand investisseur en Afrique : la Chine.

Récemment, l’endettement public du Kenya a dépassé la barre des 5 trillions de shillings (50 milliards de dollars), renouvelant les interrogations sur la capacité d’emprunt du gouvernement. En sus de ces données, des informations révélées par le journal kényan Business Daily illustrent bien la dépendance du Kenya vis-à-vis de la Chine qui est de loin le principal créancier du pays d’Afrique de l’Est, avec 72 % de la dette bilatérale fin mars.

Cela représente une augmentation de 15 points de la dette totale par rapport à 2016 où les créances chinoises représentaient 57 % de la dette extérieure du Kenya. Scruté de près ou de loin pour ses relations économiques avec Pékin, Nairobi a défendu la vague d’emprunts par sa volonté d’améliorer les investissements dans les infrastructures, d‘élargir les options énergétiques et la distribution, et d’améliorer les systèmes de transport.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :