Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Le Mali, la Gambie et la Guinée Bissau saluent la politique du bon voisinage du Président Macky Sall


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 11 Octobre 2017 || 50 partages || 0 commentaires

Le nouveau ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Me Sidiki Kaba, effectue depuis le 9 octobre 2017, une tournée diplomatique dans les pays voisins du Sénégal. Il l’a entamée par le Mali où il a été reçu dans une ambiance pleine d’émotions au palais de Koulouba par le Président Ibrahim Boubacar Keïta. Le Président malien, après avoir lu le «message d’amitié, de fraternité et de solidarité» à lui adressé par son homologue sénégalais, a déclaré: «entre Macky Sall et moi, ce n’est pas seulement un symbole; c’est la marque d’une profonde amitié… Je l’ai toujours trouvé à mes côtés. C’est un cadet qui se soucie de moi et du Mali». Ces mots ont été prononcés après que le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur s’est fait l’écho de la mission que lui a assignée e Président Macky Sall qui a tenu à ce que cette tournée diplomatique commence par «ce pays avec qui le Sénégal entretient des liens historiques, des relations fraternelles» marquées par une solidarité à toutes les épreuves auxquelles sont venues se greffer une amitié entre les deux chefs d’Etat. Me Sidiki Kaba a tenu à rappeler que la préservation et la consolidation des relations de bon voisinage figurent parmi les priorités de la diplomatie sénégalaise déjà fortement affirmée par le Président Macky Sall lors de son discours d’investiture en 2012. Le ministre a remis au Président Keïta une superbe fresque tissée des Manufactures des Arts décoratifs de Thiès au thème évocateur: L’UNION.

LES ETAPES DE LA GAMBIE ET DE LA GUINNEE-BISSAU

C’est la même tonalité fraternelle et amicale qui a empreint la séance de travail entre les ministres des Affaires étrangères de deux pays qui ont réaffirmé leur engagement à préserver l’intégralité territoriale du Mali, la nécessité de donner un souffle nouveau aux relations économiques, commerciales, et dans le domaine des infrastructures notamment le chemin de fer entre le Mali et le Sénégal à travers une commission mixte. Que le ministre malien s’appelle Abdoulaye Diop, et celui du Sénégal, Sidiki Kaba, c’est là tout le symbole des relations de parenté qui unissent les deux pays. Les deux chefs d’Etat se sont donné pour mission de les vivifier et les entretenir, comme le Sénégal le fait d’ailleurs à travers la présence magnifiée de ses soldats dans le cadre du MINUSMA, comme l’a rappelé le ministre Abdoulaye Diop. La commission mixte se tiendra sous peu, à Dakar, sous la supervision des Premiers ministres malien et sénégalais. Il a redit le soutien de son pays à la candidature du Sénégal au Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

Après le Mali, un accueil plein d’émotions a été réservé en terre gambienne à la délégation sénégalaise qui a été reçue par le Président Adama Barro.  Ce dernier a eu un entretien tête-à-tête avec le ministre Sidiki Kaba.  Au sortir de cet entretien, le ministre Sidiki Kaba a remercié le Président pour la chaleur de l’accueil nous en terre gambienne où «chaque Sénégalais se sent bien chez soi». Porteur d’un message du Président Macky Sall, il a réaffirmé toute l’affection et l’amitié du Président Macky Sall, disponible à oeuvrer à la consolidation des relations de parenté, de fraternité entre le Président Barro et lui et entre leurs «deux peuples unis par l’histoire, la culture et la géographie». Le Président Adama Barro a rappelé avoir rendu un hommage, lors du dernier sommet des Nations-Unis, au Président Macky Sall et au Sénégal pour sa participation au rétablissement de la paix et de la sécurité dans son pays. Les ministres des Affaires étrangères de la Gambie et du Sénégal ont salué l’excellente qualité de ces relations qui doivent mieux se consolider dans les domaines de l’économie, du commerce, des infrastructures. Avant cette séance, au nom du Président Macky Sall, le ministre Sidiki Kaba  a remis au Président Adama Barro une toile des Manufactures des Arts décoratifs de Thiès, intitulée «LIBERTE ». A ce titre, a-t-il expliqué, «la liberté est un élément fondamental dans la stabilité et la démocratie». Un présent qui a fortement ému le Président Barro.

L’étape de la Guinée-Bissau a été marquée elle-aussi par des échanges de civilités entre le Président Vaz et le ministre des Affaires étrangères du Sénégal, au cours desquels il a été souligné les «relations exemplaires » entre les des deux pays et dont il s’agit de rendre encore «plus excellentes». Lors de la rencontre avec le Premier ministre bissau-guinéen, ce dernier a souligné la nature des liens séculaires entre Bissau et Dakar, renforcés aujourd’hui par les deux chefs d’Etat. Le Premier ministre, au nom du Président Mario Vaz, a affirmé l’engagement de son pays à réaliser la paix et la concorde avec le Sénégal et le soutien au Président Macky Sall. Non sans souligner «le poids du Sénégal aujourd’hui dans le concert des Nations». «Votre pays reste notre carrefour», dira-t-il. Il a réitéré la position du Président Vaz que la Guinée-Bissau veillera à ce que rien ne soit entrepris qui puisse déstabiliser son voisin sénégalais. Il a annoncé la tenue d’une commission mixte entre les deux pays, après une visite qu’effectuera son homologue sénégalais, Mahammad Boun Abdallah Dionne. Le ministre Sidiki Kaba a transmis un message d’amitié et de fraternité à son homologue en se réjouissant de la qualité des relations renforcées de fraternité et de collaboration pour la préservation de la paix dans notre espace commun.

Le ministre des Affaires étrangères poursuit sa tournée diplomatique en Guinée-Conakry avant de terminer par la Mauritanie.


Dakarflash6



Nouveau commentaire :