Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Le PSG remonté contre l’arbitrage : «L’UEFA doit faire quelque-chose», assure Al-Khelaïfi


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 15 Février 2018 || 39 partages || 0 commentaires

 

« Ça suffit !» Nasser Al-Khelaïfi en avait gros sur la patate mercredi soir, à Bernabeu, aprèsla défaite de ses joueurs face au Real Madrid (3-1) . Et il ne s’est pas privé pour le dire, encore et encore. En l’occurrence, c’est l’arbitrage de l’Italien Gianluca Rocchi qui était dans le viseur du président qatari du Paris Saint-Germain. «NAK» qui reconnait bien volontiers que ses joueurs ont manqué d’efficacité et se dit néanmoins « confiant» pour le retour. «Après, vous avez vu le match… Avec, encore, on va se répéter, l’arbitrage (sourire). Quand on joue contre une grande équipe, c’est toujours la même chose, tempête-t-il, sans même avoir été lancé sur le sujet. L’année dernière contre Barcelone, OK. Cette année, le Real Madrid, OK… On comprend, c’est une grande équipe. Mais ça suffit maintenant, vraiment. L’UEFA doit faire quelque-chose.»

Et d’ajouter : «Je ne dis pas qu’on a perdu à cause de l’arbitrage. Mais les petits détails changent beaucoup de choses… Les cartons jaunes, et je pense notamment à celui d’Adrien (Rabiot). Je suis sûr qu’il ne le mérite pas. Après, (Kylian) Mbappé est signalé hors-jeu, alors qu’il n’y a rien. On aurait pu marquer sur cette occasion. L’UEFA doit faire quelque chose, c’est impossible de continuer comme cela, ce n’est pas bien pour le football. (…) On a commis des erreurs, c’est sûr. Mais les arbitres doivent arrêter.»

Il n’est pas seul dans ce cas, pas le seul à penser cela, Unai Emery ayant tenu le même genre de propos quelques minutes auparavant. « L’arbitre doit faire un match équilibré et il ne nous a pas aidé. Le penalty n’est pas clair. La faute sur Kimpembe qui n’est pas sifflé, la main de Ramos non plus. Si c’est plus équilibré à Paris, je suis optimiste», glisse le coach espagnol, en vue du match retour du 6 mars prochain.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :