Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Le Premier ministre s'attaque aux leaders de l'opposition : « Ils portent la poisse au pays »


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 26 Février 2018 || 68 partages || 0 commentaires

Le Premier ministre Mahammad  Boune Abdallah Dionne s’est paré de sa double casquette de chef d u gouvernement et n°2 virtuel  de l’alliance pour la République (Apr) pour encore tirer à boulets rouges sur l’opposition et la société civile. C’est en marge de sa tournée à sa base de Gossas, ce week-end.

Le Premier ministre Boune Abdallah Dionne ne s’est pas fait prier pour apporter une riposte toute azimute  aux attaques récurrentes de certains membres de l’opposition sur le chef de l’Etat, Macky Sall. C’est en marge de sa tournée au niveau de sa base de Gossas où il a vu le jour  que le chef du gouvernement s’en est pris aux détracteurs du régime. « Les spécialistes du découragement national », ils portent même poisse à la nation ».Ainsi pour schématiser la classe politique nationale, le Pm a indiqué qu’il y a deux franges caractéristiques du landerneau politique national : « une qui parle au peuple et qui s’attèle aux préoccupations des populations et une autre qui n’est obnubilé  que par le fauteuil présidentiel .Des leaders qui  à son avis, « n’ont ni programme, ni capacité pour mener à bon port le bateau de l’émergence ».Pour Dionne, les membres de l’opposition sont de véritables spécialistes du découragement national, des personnes pour qui rien ne marche.. « Ce sont des gens qui perdent leur temps, ils ont une mauvaise stratégie. Le face-à-face qu’ils veulent créer n’est pas dans leurs intérêts. Ils n’ont qu’à travailler à la formulation d’une offre politique alternative qui dépasse les objectifs stratégiques du Plan Sénégal Emergent s’ils en  ont les capacités. Mais le Pm ne s’est en arrêté en si bon chemin. Il a en effet fait état des révolutionnaires en gestation qui tirent sur tout ce qui bouge. Ils occupent les réseaux sociaux à parler pétrole à longueur de journée alors que l’on n’a même pas une goutte de gaz. Et d’ajouter : « Ils  portent même la poisse au pays ».En ce qui concerne la presse, le n°2 virtuel de l’Apr  lâche : « Je voudrai dénoncer les politiciens encagoulés sous le couvert de la société civile. J’ai vu, il y a deux jours le rapport 2017 d’Amnesty international qui attaque le gouvernement que je dirige. Ledit rapport dit que le Sénégal  continue sa politique de régression vis-à-vis des LGBT (lesbiennes, homosexuels…, etc. C’est écrit noir sur blanc. Et cela aucune presse ne le dit. Quant les journalistes parlent, ils nous parlent de détention de X ou de Y en sautant cette partie ».A cet effet, le Pm demande que la presse publie l’intégralité du rapport et les sénégalais sauront le projet de société qu’il y a derrière  ces politiciens encagoulés ».Dans cette tournée de Gossas, le Pm  n’a pas du tout raté l’opposition tout comme la société civile.

DakarFlash3



Nouveau commentaire :