Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

«Le Président ne pas être écarté du CSM», Ismaïla Madior Fall répond aux magistrats


Une réelle indépendance de la Justice ! C’est ce que réclame l’Union des magistrats du Sénégal. Réunis en colloque les 28 et 29 décembre 2017, les membres de l’Ums ont proposé que le président de la République et le ministre de la Justice ne siègent plus au sein du Conseil supérieur de la magistrature.

Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 7 Janvier 2018 || 88 partages || 0 commentaires

«C’est un postulat universellement admis que lorsque, dans un Etat quelconque, l’Exécutif se donne le moyen de choisir les juges et les procureurs, le risque d’instrumentalisation devient réel…», avait argué le président de l’Ums, qui estime que le système judiciaire sénégalais «comporte de sérieuses insuffisances».

Servant une réponse à Souleymane Téliko et ses collègues, selon la Rfm, le ministre de la Justice Ismaïla Madior Fall leur a fait savoir que le président de la République ne peut pas être écarté du Conseil supérieur de la magistrature.

​Senenews

 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Décembre 2018 - 00:17 Les dessous de l'arrestation de la fille de Diop Sy