Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Le Rwanda, directement attaqué par Donald Trump


Épinglé par l’administration Trump, le Rwanda se retrouve dans une drôle de situation.
Né en 2000, l’Agoa (African Growth and Opportunity Act), est un accord commercial signé entre les Etats-Unis et certains pays d’Afrique, ayant pour objectif d’assurer une entrée plus stable et compétitive sur le marché américain à des entreprises africaines. Pour y être éligible, les pays demandeurs doivent cependant répondre à certaines conditions dont le respect des droits de l’homme, la bonne gouvernance ainsi que le respect et la protection des employés.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 31 Mars 2018 || 51 partages || 0 commentaires

 

La Tanzanie et l’Ouganda, pas inquiétés.

Or, après avoir enquêter, l’administration Trump a estimé que le Rwanda ne convenait pas à ces conditions. Résultat, Washington a décidé de lever les avantages garantis par l’Agoa (à savoir des droits de douane réduits) au Rwanda, le temps que le pays respectent les mesures édictées par l’accord. En effet, Kigali imposait des droits de douanes un peu trop élevés sur lcertaines exportations américaines. « Le président estime qu’une suspension de ces avantages plutôt qu’une sortie du Rwanda de l’Agoa, pourrait permettre de poursuivre les discussions dans le but de restaurer l’accès au marché (aux produits américains) et permettre au Rwanda de respecter les exigences de l’Agoa« , indique notamment le communiqué du représentant américain du Commerce (USTR).

Deux autres pays pouvaient être inquiétés par cette enquête, l’Ouganda et la Tanzanie. Cependant, ces deux pays ont décidé de revoir leur stratégie et ne sont désormais plus inquiétés. « Le président ne suspend pas les avantages sur les produits importés de Tanzanie et d’Ouganda parce que chacun d’eux a pris des mesures pour éliminer les droits de douane prohibitifs sur les importations de vêtements et chaussures d’occasion ».

 


Dakarflash6



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >