Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Le Sénégal "envoie" deux anciens détenus de Guantanamo à la mort


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 3 Avril 2018 || 39 partages || 0 commentaires

Le Sénégal "envoie" deux anciens détenus de Guantanamo à la mort
Emprisonnés sans procédures régulières à la prison de Guantanamo Bay, après les attentats du 11 septembre 2001, sans être accusés de quelconque crime, Omar Khalifa Mohammed Abu Bakr et Salem Abdul Salem ont été libérés et envoyés au Sénégal, 14 ans après (avril 2016) au bénéfice de l'asile humanitaire accordé par l'Etat du Sénégal. 

L'ex-prisonnier Omar Khalifa Mohammed Abu Bakr avait trouvé un accord avec le gouvernement des Etats-Unis "garantissant expressément que le Libyen aurait le droit de s'installer définitivement au Sénégal et de construire sa vie là-bas, plutôt qu'être renvoyé en Libye", selon son avocat. 

Cependant le journal "Les Echos" révèlent que les autorités sénégalaises ont adressé aux deux Libyens une note arabe les informant que les deux années de résidence autorisées dans le pays avaient expiré et qu'ils seraient déportés en Libye ce mardi 3 avril. 
L'avocat de Omar Khalifa Mohammed Abu Bakr craint que le département d'Etat américain ait abandonné ses engagements lors de la libération des anciens prisonniers de Guantanamo. 

​S'exprimant à travers la presse américaine, Me Kassem, l'avocat de Omar Khalifa a déclaré que sans intervention immédiate des Etats-Unis pour maintenir  leurs engagements en mettant fin à son expulsion du Sénégal, son client est confronté à la perspective d'une mort certaine en Libye. "Mon client et moi nous sommes appuyés sur les assurances du gouvernement américain, il y a deux ans, que la réinstallation de M. Khalifa au Sénégal serait permanente et qu'il ne courrait aucun risque de rapatriement forcé vers la prison et la torture en Libye", a déclaré Me Kassem avant d'ajouter : "indépendamment de qui siège à la Maison Blanche aujourd'hui, les Etats-Unis devraient honorer leurs promesses. Pour M. Khalifa, c'est une question de vie ou de mort. 

Omar Khalifa Mouhammed Abu Bakr avait déjà commencé à se reconstruire un semblant de vie. Et d'après nos confrères, il s'est même fiancé avec une Sénégalaise et ils logent dans un immeuble situé à la Patte d'Oie. "J'ai appris à aimer le Sénégal et ses habitants. J'ai appris sur les différentes pratiques islamiques que les gens suivent ici, y compris le soufisme. Je m'attendais à me marier ici et à faire ma vie au Sénégal. C'est toujours ce que je veux", a-t-il déclaré dans les colonnes du journal "Les Echos". 

Câblés par les médias, le département d'Etat américain et les autorités sénégalaises n'ont pas voulu s'exprimer sur le sujet...

DakarFlash1



Nouveau commentaire :