Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Le YouTubeur Cyprien harcelé par la "Ligue du LOL"


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 12 Février 2019 || 68 partages || 0 commentaires

Le YouTubeur Cyprien harcelé par la "Ligue du LOL"

Le vidéaste a lui aussi été victime de harcèlement de la part des membres d'un groupe Facebook créé par le journaliste Vincent Glad.

Nous vous en parlions sur 7sur7: l'affaire de la "Ligue du Lol" a éclaté sur Twitter ce week-end. Entre 2009 et 2012, une trentaine de journalistes, et  de professionnels de la communication et de la publicité faisant partie d'un groupe Facebook privé ont mené de véritables campagnes de cyberharcèlement sur les réseaux sociaux. Leurs agissements ont été révélé au grand jour vendredi dans un article de fact-checking de Libération. Depuis, les témoignages de leurs victimes ne cessent de se multiplier.

Parmi ceux-ci, on retrouve notamment celui du YouTubeur Cyprien. Dans un article de Numerama, le jeune homme révèle avoir été la cible de la "Ligue du LOL" en 2011, alors qu'il venait de décrocher son premier emploi chez 20 Minutes. "Je recevais des commentaires sur mon blog rabaissants, des insultes, des menaces, des 'j'espère qu'il va se suicider'", s'est-il souvenu. 

S'il ignorait tout de l'existence de la Ligue, il travaillait pourtant avec son créateur, Vincent Glad, à l'époque employé chez 20 Minutes. Le YouTubeur le décrit comme étant un "personnage" qui aimait "lancer pas mal de pics". Ce n'est que quelques années plus tard qu'il a appris l'existence du groupe.

"Ruiner des vies, c'était leur quotidien"
Aujourd'hui, Cyprien doute de la sincérité des excuses publiées par certains membres de ce groupe Facebook. "Ils essaient de se racheter une image. Ils disent que Twitter c'était juste un espace pour 'bitcher', qu'on le faisait tous, mais c'est faux. Sur Twitter ce n'était pas comme ça", a-t-il déclaré avant d'ajouter: "Ils adoraient la souffrance des autres. Ruiner des carrières et ruiner des vies, c'était leur quotidien".

Lundi déjà, Cyprien avait affirmé sur Twitter qu'il avait été victime de harcèlement. "Je connais très bien tous les noms cités puisqu'ils m'ont aussi ciblé dans leur ligue de sociopathes", avait-il notamment écrit en réponse à un autre témoignage.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :