Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Le budget du ministère des Affaires étrangères adopté à l’unanimité


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 28 Novembre 2017 || 77 partages || 0 commentaires

Le budget du ministère des Affaires étrangères adopté à l’unanimité
 

Le budget du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a été adopté à l’unanimité par les députés. Il a été arrêté à la somme de 60 777 735 560 FCfa.

Selon Le Soleil, une baisse de 1 787 597 060 FCfa a été enregistrée cette année par rapport au budget de l’exercice 2016 qui était évalué à 62 565  332 620 FCfa dans le budget du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur. Les débats ont tourné majoritairement sur l’assistance de nos compatriotes à l’étranger, la situation en Libye, le pèlerinage, le Fonds d’appui à l’investissement des Sénégalais de l’extérieur (Faise) et la question du déminage en Casamance. Les députés ont salué une « diplomatie forte et influente » du Sénégal.

Pour le Faise, Me Sidiki Kaba a indiqué qu’il est génial, mais qu’il est accouplé, aujourd’hui, avec le fonds qui soutient les femmes. « Beaucoup de financements ont été faits. Et ce soutien ne se fait pas de façon partisane ; cela se fait avec objectivité. Les exclusions pour avoir le Faise, c’est le commerce, le transport et l’immobilier. Il y a une volonté d’apporter un soutien aux femmes, où qu’elles soient », a-t-il dit.

Pour le ministre Sidiki Kaba, les fondamentaux de la diplomatie, tels que battis, dès le départ, par le président Senghor, formulés, aujourd’hui, par le président Macky Sall, se retrouvent à travers la volonté de la défense des valeurs des droits humains, de la promotion de la paix et de la sécurité internationale et aussi de la promotion du bon voisinage. « C’est ce que nous pouvons traduire par une diplomatie qui repose sur trois piliers fondamentaux : une diplomatie de bon voisinage, une diplomatie de développent économique et culturelle et une diplomatie de paix et de sécurité », a dit le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur.

Poursuivant, Me Sidiki Kaba a fait comprendre : « Nous n’avons jamais rompu avec les présidents successifs sur cette volonté de faire en sorte que ces fondamentaux continuent à tenir la République du Sénégal et constituent sa personnalité internationale. Et c’est ce qu’il faudrait continuer ; et c’est ce que nous faisons. Et il nous a été instruit précisément d’aller vers nos voisins parce qu’il y a une certitude : le Sénégal sera le voisin du Mali, de la Gambie, de la Guinée. Alors, ce qui s’y passe, se passe chez vous ».

Sur les mines anti personnelles en Casamance, il a précisé que 1 872 974 m2 ont été déjà déminés. « Les 433 mines qui ont été découvertes ont été localisées dans 69 localités. Là-dessus, un travail est fait, et tout est fait pour qu’on puisse apporter les meilleures réponses pour que ces champs qui sont laissés à l’abandon et en friche puissent servir à la culture et participer à la volonté de l’obtention de ce que nous cherchons le plus pour notre agriculture : l’autosuffisance alimentaire », a dit M. Kaba.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :