Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Le faux "Mbacké-Mbacké" épinglé pour escroquerie


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 20 Octobre 2017 || 65 partages || 0 commentaires

Alors que les fidèles mourides sont en plein dans les préparatifs pour le Magal de Touba, Amadou Dieng et son complice Jean Paul Mendy ont peaufiné une stratégie pour gruger les talibés et les dépouiller de leurs biens. Leur mode opératoire consiste à faire croire aux gens que le sieur Dieng est un Mbacké-Mbacké capable de faire des miracles à travers ses prières. Un jour, Ami Thiaw qui allait prendre de l'air dans un jardin à Yeumbeul est interpellée par Amadou Dieng qui lui a demandé où se trouve la mosquée des mourides. 

A peine a-t-elle fini de répondre par la négative, Jean Paul Mendy a surgi de nulle part pour saluer Amadou Dieng en ces termes en s'agenouillant: "Serigne-bii, Mbacké, depuis quand es-tu revenu de Mbacké". Fervente disciple mouride, la dame a sauté sur l'occasion pour parler de ses problèmes aux faux "guide religieux". Au bout de quelques minutes, une autre personne est venue solliciter les prières du faux "Mbacké-Mbacké". Comme un poisson qui mord à l’hameçon, Ami Thiaw confie à son interlocuteur qu'elle s'est mariée depuis longtemps mais elle n'a pas d'enfant. 

Ce dernier lui demande 2.000 Fcfa et 10.000 Fcfa pour faire des aumônes. La dame s'exécute aussitôt. Mais au bout de quelques minutes, elle reprend ses esprits et se rend compte qu'elle vient de se faire piéger des malfrats. C'est ainsi qu'elle a décidé de les suivre pour leur réclamer son argent avant de les conduire à a police. A la barre du tribunal hier, Amadou Dieng a reconnu les faits qui lui sont reprochés. "Tout ce que la dame a dit à l’enquête préliminaire est vrai. Nous étions trois, mais le troisième a pris la poudre d'escampette. C'est Jean Paul Mendy qui a eu cette idée. Je demande pardon", a indiqué. 

Par contre, son acolyte qui est un multirécidiviste a réfuté les faits . "Je n'ai jamais dit à personne que Dieng est un Mbacké-Mbacké", se défend-t-il. Dans son réquisitoire, le parquet qui estime que les faits sont constants a requis deux ans dont 6 mois de prison ferme. Au finish, le Tribunal a condamné Amadou Guèye 3 mois de prison ferme et Jean Paul Mendy 6 mois de prison ferme. 

L'As

DakarFlash3



Nouveau commentaire :