Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Le fou qui voulait tuer sa mère est interné à…


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 6 Janvier 2017 || 415 partages || 4 commentaires

Le fou qui voulait tuer sa mère est interné à…
C’est un autre ouf de soulagement pour Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) et la famille du malade mental qui menaçait de tuer, sa sœur et ses voisins de Médina M’baba à Kaolack. En effet, c’est le Directeur de l’Hôpital psychiatrique de Thiaroye qui les a mis en rapport avec le chef du Service social pour sa prise en charge médicale.

Un geste salué à sa juste valeur par le défenseur des malades mentaux qui invite toujours l’Etat du Sénégal à réfléchir pour apporter des solutions aux nombreuses difficultés que rencontre cet Etablissement public de santé. Pour cela, la tenue d’un Conseil présidentiel sur les malades mentaux est indispensable, surtout qu’il est présentement rempli à tel point que certaines familles sont renvoyées avec leurs malades qu’elles sont obligées de garder à domicile avec tout ce que cela représente comme danger pour la sécurité publique. Et, ce même accompagnement de l’Etat est nécessaire pour l’ASSAMM qui se bat seule depuis dix-sept longues années maintenant pour la prise en charge des malades mentaux errants et ceux vivant dans des familles démunies. Pour rappel, son Siège de Kaolack a été illégalement rebaptisé feu Imam Assane CISSE avant d’être transformé par les autorités sanitaires en un centre de formation avicole jusqu’ici non encore fonctionnel.
Xibaaru

Dakarflash6




1.Posté par Binta le 06/01/2017 11:15
en réalité il n'est pas fou comme il sais tué .

2.Posté par Binta le 06/01/2017 11:15
en réalité il n'est pas fou comme il sais tué .

3.Posté par yaya le 06/01/2017 11:16
ils mérite d'aller e' prison si non ces intentions lui pousseront à faire des dégâts

4.Posté par yaya le 06/01/2017 11:16
ils mérite d'aller e' prison si non ces intentions lui pousseront à faire des dégâts

Nouveau commentaire :