Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Le kidnapping, un phénomène de société qui s'empare de la RD Congo


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 11 Juillet 2018 || 52 partages || 0 commentaires

 

Une “crise” des kidnappings des enfants avec rançons agite depuis quelques mois les provinces du Kivu, déjà sous la menace des nombreux groupes armés. Le manque d’alternatives des jeunes après leurs études et la pauvreté ambiante dans cette région sont pointés.

À Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu, les familles ne dorment plus sur leurs deux oreilles. C’est que, ces derniers mois, nombre d’entre elles ont reçu des appels intimidants, leur enjoignant de verser une rançon si elles veulent voir leurs enfants rentrer à la maison.

C’est à la limite une tendance dans les provinces instables du Nord et du Sud-Kivu en République démocratique du Congo. Selon Kivu Security Tracker, un projet conjoint entre Human Rights Watch et le Congo Research Group qui trace les enlèvements dans ces provinces depuis 2017, au moins 730 personnes ont été enlevées ou kidnappées en contrepartie d’une rançon depuis le début de cette année.

Plus inquiétant encore, ces enlèvements vise de plus en plus des enfants, un phénomène relativement nouveau, notamment à Goma. Un groupe de protection de l’enfance à Goma a du reste confié au quotidien britannique The Guardian qu’en 2017, 215 enfants ont été enlevés dans la province et 34 tués, tandis qu’en janvier et juin de cette année, 97 enfants ont été enlevés pour 21 tués.

Pour l’heure, difficile d‘évoquer avec précision les auteurs de ces kidnappings. En dépit des enquêtes ouvertes par les autorités, rares sont celles qui ont abouti. De façon générale, les riverains parlent d’hommes, parfois cagoulés, même s’il semble que certaines femmes soient impliquées.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >