Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Le ministre de la Justice sur l'affaire des 94 milliards :"le temps de la justice, n’est pas le temps électoral..."


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 28 Janvier 2019 || 83 partages || 0 commentaires

L’affaire des 94 milliards de F Cfa soulevée par le leader de Pastef Les Patriotes, Ousmane Sonko, dans laquelle le nom du Directeur national des domaines, Mamour Diallo, a été cité, fait jaser. Mais, pour le ministre de la Justice, Ismaëla Madior Fall, il n’y a rien de substantiel dans ce dossier, « c’est des accusations d’un candidat à la Présidentielle qui accuse tout le monde ». « Il faut faire attention au contexte politique actuel et ne pas trop mêler la justice à la politique », tient à préciser d’entrée Ismaëla Madior Fall qui souligne que c’est un candidat qui a parlé de ces 94 milliards, donc, « c’est politique ». Et ajoute-t-il : « Il a saisi le procureur, donc le procureur fait ce qu’il a à faire en respectant le temps de la justice et en faisant les investigations, mais le procureur n’a pas à communiquer sur ce sujet ». Sur la question de savoir s’il y aura enquête sur ce dossier, le ministre de la Justice de répondre par l’affirmatif. « Bien sûr », lâche-t-il. Avant de préciser : « Mais attention, le procureur fait son travail comme il le fait tous les jours, mais en faisant attention au contexte politique et électoral en particulier, parce qu’on est dans un contexte où les candidats instrumentalisent les choses, grossissent les choses, exagèrent, accusent les uns et les autres ». L’invitée de l’émission "Objection" attire l’attention des uns et des autres sur la nature de ce dossier : « Dans ce dossier, on a vu des accusations, des contre-accusations, il n’y a rien de substantiel pour l’instant pour la justice. La justice va faire les investigations qu’il faut faire, mais pour l’instant y a rien de substantiel, c’est un candidat qui accuse les gens comme ça et qui accuse d’ailleurs tout le monde». Toutefois, il rassure qu': «Il y aura un éclairage de la justice. Mais le temps de la justice, n’est pas le temps électoral, ni le temps de la politique».

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >