Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Le parrainage banni : Demain, Macky dira qu’il n‘y a plus de pétrole au Sénégal !


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 7 Juin 2018 || 91 partages || 0 commentaires

 

Le  Sénégal est un pays atypique où son dirigeant qui s’appelle Macky Sall, tel un gouvernail de bateau entre ses mains, prend des directions en fonction de ses humeurs ou de ses hobbies. La loi sur le parrainage a tellement fait couler beaucoup d’eau sous les ponts, fait arrêter toute l’opposition qui tentait une marche, que procéder à son retrait impromptu  ne peut relever que de risques encourus par le Macky. Indubitablement, quelque chose cloche dans cette affaire.

Pour qui connait le Président Macky qui ne recule jamais devant l’adversité, contre monts et merveilles, contre vents et marées ; s’il en vient aujourd’hui, à le faire face à la loi sur le parrainage, ce n’est certainement pas  de gaieté de cœur. Quelque chose cloche dans cette reculade systématique, surprenante et à la limite dérisoire car le vote de cette loi a pris en haleine tout un peuple, mobilisé presque toutes les institutions du pays, fait humilier toute l’opposition confinée  au commissariat central alors qu’elle tentait de marcher. Trop de grabuges  ont été générés par cette loi car en pleine ville, des policiers ont balancé des grenades lacrymogènes dans des écoles des potaches en poursuivant  des manifestants. Aussi maladroits que suivistes, les responsables  apèristes tentaient sans aucune conviction  de convaincre l’opinion sur la nécessité d’adhérer à ce projet de loi dont l’applicabilité est insoutenable. Assainir la kyrielle de candidatures fantaisistes qui risquerait de semer le désordre en 2019 en  était ml raison d’être. En tous les cas, tout y était devenu sans que rien y soit. Soit un voyant extralucide est passé par là, soit un sondage inquiétant  a menacé le Macky. Ou tout simplement  le chef de l’Etat  a mesuré le diktat qu’il a instauré au Sénégal en s’entêtant à vouloir promulguer par la force une loi  qui ne sert qu’à éliminer des adversaires politiques. A  l’évidence,  sans être dans le secret des Dieux, l’on sait au moins que cette reculade de Macky- qui ne l’a d’ailleurs jamais fait en temps de paix-ne relève que d’un cas de force majeur ou d’un danger imminent qui menacerait la survie de son régime aux abois. En politique, dit-on souvent rien n’est anodin. Tout le tapage médiatique, toutes les prétentions surréalistes suscitées par cette loi ne sont aujourd’hui que boule de neige. Cela veut dire que le Président Macky prend les sénégalais pour des marionnettes. Et cette « marque de fabrique »propre à l’Apèriste en chef devrait pousser nos compatriotes à ouvrir davantage les yeux sur les enjeux de notre pétrole. Car demain, Macky pourrait nous rétorquer qu’il n’y a plus de pétrole découvert sous nos sols. Et voilà qui pourra en dire plus, en ce moment !


DakarFlash3



Nouveau commentaire :