Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Le premier ministre révèle les raisons du limogeage de Thierno Alassane Sall


Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 25 Mars 2018 || 116 partages || 0 commentaires

Invité de l’émission Grand Jury de Radio Futurs Médias, le Premier Ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne a révélé à Mamadou Ibra Kane que Thierno Alassane Sall n’a pas démissionné mais a été plutôt démis de ses fonctions de Ministre de l’Énergie et du Développement des Énergies renouvelables pour des problèmes de performances et de carences en termes de manager dans des conditions optimales de performances de l’Etat dans l’orthodoxie de l’administration.

Ce monsieur a été démis devant moi, il n’a pas démissionné, j’étais là et c’est pour des des raisons de performances. Quand on vous donne un objectif et que vous travaillez avec des équipes de TOTAL et d’autres sociétés, avec des délais prescrits et avec des textes et que vous ne soyez pas prêts au moment opportun, vous demandez encore 15 jours de plus au Premier ministre, alors que nous avons pris l’engagement et invité les partenaires pour que ce travail soit terminé pour qu’on signe. Le Président l’a démis. Un manager, c’est la décision et que vous ne décidiez pas, le chef de l’Etat a alors pris ses responsabilités pour le démettre, c’est ça la vérité historique », le Premier Ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne.

C’est en mai 2017 que le décret n° 2017-696 du 2 mai 2017 avait mis fin aux fonctions de Monsieur Thierno Alassane Sall, Ministre de l’Énergie et du Développement des Énergies renouvelables.

Thierno Alassane Sall avait alors annoncé sa démission avant même que le décret ne soit rendu public, suite à des
« des divergences avec le Président de la République et le Premier ministre sur la gestion des blocs de pétrole. »

C’est alors que Mahammad Boun Abdallah Dionne, Premier Ministre, a cumulé les fonctions de Ministre de l’Énergie et du Développement des Énergies renouvelables, toujours au gré du décret n° 2017- 697 du 2 mai 2017. Mahamaed Boun Abdallah Dionne contredit ici Thierno Alassane Sann en évoquant des contre-performances et des carences managériales dans des conditions optimales de performance de l’Etat dans l’orthodoxie de l’administration.


 


Dakarflash5



Nouveau commentaire :