Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Le président afghan visé par des tirs de roquettes


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 27 Septembre 2018 || 85 partages || 0 commentaires

Le président afghan visé par des tirs de roquettes
 

Plusieurs roquettes ont été tirées jeudi en direction du président afghan Ashraf Ghani, sans faire de blessé, alors qu'il effectuait une visite dans la province de Ghazni (Est), a-t-on appris auprès de différentes sources officielles.

"Le président Ghani était à l'intérieur du palais du gouverneur quand les roquettes ont été tirées", a indiqué à l'AFP le porte-parole du gouverneur, Aref Noori.

"Une des roquettes s'est écrasée entre 200 et 300 mètres du palais du gouverneur", a indiqué à l'AFP le chef adjoint de la police provinciale, Ramazan Ali Mohseni, ajoutant que trois roquettes avaient été tirées.

"Elles sont tombées loin du palais du gouverneur", a assuré néanmoins à l'AFP le porte-parole du président, Haroon Chakhansuri, qui dit avoir seulement entendu le bruit d'une explosion de roquette "tombée dans la banlieue de Ghazni".

Ces trois sources ont souligné qu'il n'y avait pas de victime. L'attaque n'a pas été revendiquée.

Assaut massif
Début août, les talibans avaient lancé un assaut massif contre Ghazni, ville stratégique située à deux heures de route de Kaboul. L'armée afghane, appuyée par des raids aériens américains, avait peiné plusieurs jours avant de parvenir à les repousser. Le bilan des victimes s'était élevé à plus de 200 morts.

Le président Ashraf Ghani effectuait jeudi sa seconde visite dans la ville depuis le siège des talibans.

Attaque spectaculaire
Le président afghan avait été la cible d'une attaque spectaculaire mi-août, quand plus de trente obus de mortier avaient visé pendant plus de six heures le palais présidentiel à Kaboul.

Revendiquée par le groupe Etat islamique, cette attaque, qui avait blessé six personnes, avait forcé Ashraf Ghani à interrompre plusieurs fois son discours diffusé en direct.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :