Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Le procès Mélenchon débute dans un climat électrique


Jean-Luc Mélenchon et cinq de ses proches ont commencé à comparaître jeudi à Bobigny pour les incidents ayant émaillé la perquisition au siège de LFI en octobre, un procès sous haute tension maintenu après le rejet d'une demande de renvoi du parquet.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 19 Septembre 2019 || 96 partages || 0 commentaires

 

Le procès, prévu sur deux jours, s'est ouvert peu après 9h30 dans un climat électrique. 

Le tribunal a commencé à examiner les faits qui valent à M. Mélenchon et aux co-prévenus -dont le député Bastien Lachaud et l'eurodéputé Manuel Bompard- des poursuites pour "actes d'intimidation envers un magistrat et un dépositaire de l'autorité publique, rébellion et provocation". Ils encourent jusqu'à 10 ans de prison, une amende de 150.000 euros et 5 ans inéligibilité.

Le 16 octobre 2018, M. Mélenchon s'était opposé avec virulence à la perquisition menée au siège de son parti à Paris dans le cadre de deux enquêtes du parquet de Paris: sur les comptes de la campagne présidentielle de 2017 et sur les conditions d'emploi d'assistants d'eurodéputés de la France insoumise.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :