Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Le ton est monté rapidement entre Macron et les journalistes


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 16 Avril 2018 || 62 partages || 0 commentaires

Le ton est monté rapidement entre Macron et les journalistes

Le ton est rapidement monté dimanche soir entre Emmanuel Macron et les journalistes Edwy Plenel et Jean-Jacques Bourdin, le président de la République n'hésitant pas à recadrer ses intervieweurs et à leur reprocher "amalgame" ou "insinuation".

Le fondateur de Mediapart, novice dans cet exercice de l'interview présidentielle, s'est, par son interpellation, le premier attiré les foudres du président de la République. "Dans tous les secteurs, les mécontentements sont là", a affirmé le journaliste, énumérant les différents fronts sociaux. 

"Tous critiquent votre façon de décider de leur sort, pas seulement ce que vous décidez mais la façon dont vous le faites, autoritaire, verticale. Vous vous êtes trompé sur le nom de votre mouvement, vous auriez dû l'appeler En force !", a-t-il lancé. "Est-ce une question ou un plaidoyer?", a répliqué le président de la République. "Non, c'est une question. Il n'y a jamais de mauvaises questions", lui a répondu le journaliste. "Votre question amalgame des choses profondément différentes ces mécontentements ont des racines profondément différentes", lui a rétorqué M. Macron en jugeant "biaisée" la question de M. Plenel. 

L'évocation de l'"argent magique" et de l'évasion fiscale a donné lieu à une nouvelle passe d'armes, M. Macron s'agaçant des "approximations" ou "contre-vérités" de ses intervieweurs, confondant fraude fiscale et optimisation fiscale. 

Parlant au président de son "ami Bernard Arnault", Jean-Jacques Bourdin s'est fait reprendre de volée. "Vous savez, les insinuations dans la vie, ce n'est pas une bonne chose. Vous n'êtes pas des juges autour de cette table. Vous êtes des intervieweurs, je suis président de la République", s'est emporté le chef de l'Etat. 


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Juillet 2018 - 10:30 Douze civils tués dans des raids nocturnes en Syrie

Mercredi 18 Juillet 2018 - 10:12 "Pédophile": Elon Musk présente ses excuses