Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Législatives : L’UEMOA salue la transparence du scrutin et invite les candidats à accepter les résultats


DAKARFLASH-La mission d’observation électorale du Comité Interparlementaire de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (CIP-UEMOA) a salué, mardi à Dakar, la transparence du vote aux élections législatives du 30 juillet 2017, et invité les candidats à accepter les résultats des urnes.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 1 Août 2017 || 1725 partages || 0 commentaires

«La mission  lance un appel aux candidats pour que tous acceptent le verdict des urnes. Elle les exhorte à la retenue, à la sérénité, à l’esprit du dialogue et de débat républicain», a indiqué Fatima DOUBOU DOGO, Vice-présidente du CIP-UEMOA au cours d’un point de presse.
 
La mission du CIP-UEMOA séjourne au Sénégal depuis le 23 juillet 2017 avec ses 14 observateurs qui ont visité 291 bureaux de vote.
 
La mission se félicite de la transparence et de la bonne tenue des élections législatives du 30 juillet 2017 et salue  aussi la maturité de tous les acteurs impliqués dans l’organisation et le déroulement dudit scrutin.
 
« La mission  apprécie à sa juste valeur, l’élan patriotique qui a conduit les électeurs à accomplir leur devoir civique», a ajouté Mme Dogo.
 
Parmi les insuffisances du scrutin, le CIP-UEMOA note un retard  dans le démarrage des opérations de vote ; souligne que la pléthore  de liste de candidature avec un important lot de bulletins de vote a rendu difficile  et fastidieuse l’organisation matérielle des opérations dans les bureaux de vote visités.


Il a également constaté que les  électeurs disposant de carte ou récépissé  avaient de la peine pour retrouver leurs bureaux  de vote et le besoin d’information et d’orientations des électeurs se faisaient sentir  dans tous les centres vote visités.
 
«Les primo-inscrits qui devraient disposer du « document d’immatriculation » des autorités n’ont  pas voté  dans  certains  bureaux de votes visités. Le non déploiement de délégués par certains partis politiques ou coalition dans la plupart des bureaux de vote. Nombre moyen compris entre 4-7 représentants par bureau de vote», indique la mission.
 

LA REDACTION DE DAKARFLASH
 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :