Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Les charges du budget général de l’année 2018 programmées à 3597,8 milliards FCFA


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 25 Novembre 2017 || 23 partages || 0 commentaires

 
Le Projet de Loi de Finances (PLF) pour l’année 2018 est arrêté à 3709,1 milliards de F. CFA contre 3360 milliards de F. CFA pour la Loi de Finances Initiale (LFI) 2017, soit une hausse de 349,2 milliards de F. CFA  en valeur absolue et 10,4% en valeur Relative. 

Le budget général pour l’année 2018 enregistre une hausse de 349,7 milliards de F. CFA en valeur absolue soit 10,8% en valeur relative s’établit à 3597,8 milliards de F. CFA, tandis que les comptes spéciaux du trésor enregistre une légère baisse de 0,6%. 

Les autres ressources internes passeront quant à elles à 111,8 milliards de F. CFA soit une hausse de 14,1% par rapport à la LFI 2017. Elles seront constituées exclusivement de ressources issues des initiatives d’allègement de la dette et de dons budgétaires. 

Par ailleurs, grâce à la confiance renouvelée de nos partenaires du Groupe consultatif de février 2014,  
le projet de loi de finance initiale pour l’année 2018 soumis à l’examen des députés, par le ministre  de l’Economie, des Finances et du Plan, prend en compte les perspectives macroéconomique mondiale et la situation économique de notre pays. 

En effet, le fonds monétaire international FMI dans son rapport sur les perspectives de l’économie mondiale de juillet table sur une croissance du PIB mondial de 3,2% en 2016. 

Au plan intérieur les perspectives macroéconomiques laissent espérer un taux de croissance de 7% contre 6,7% grâce à la poursuite de l’exécution des grands projets de l’Etat. 

Notamment, deux '2) projets majeurs, le train express régional (TER) devant assurer la desserte Dakar-AIBD et l’autoroute Ila Touba, nervure principale de la communication autoroutière qui permettra de desservir, dans des délais très courts, certaines localités. 

La loi de finances 2018 constitue un tournant, car elle érige en priorité l’amélioration du bien-être des citoyens. C’est un budget social, c’est-à-dire un budget qui privilégie des dépenses ayants un impact significatif, direct et immédiat sur le quotidien des Sénégalais, dans l’objectif de rendre ce quotidien plus agréable. 

Dans cette optique, les charges du budget général de l’année 2018 sont programmées à 3597,8 milliards de FCFA enregistrant ainsi une hausse de 10,8% par rapport à la LFI 2017 et se décompose en service de la dette, dépenses de personnel, dépenses de fonctionnement et dépenses d’investissement.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :