Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Les sept autres co-accusés du Maire Khalifa Sall


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 14 Décembre 2017 || 89 partages || 0 commentaires

 

Même si leurs noms ne sont pas souvent cités, du fait de la focalisation de la presse sur le député maire, Khalifa Sall, le procès d’aujourd’hui, jeudi 14 septembre, concerne aussi sept autres personnes même si deux d’entre eux bénéficient d’un contrôle judiciaire 

Les sept co-accusés de Khalifa Sall sont : 

Mbaye Touré : Directeur administratif et financier(Daf) de la ville de Dakar depuis 2001, il dispose d’un diplôme 3éme cycle en politique de développement économique et un master en gestion et administration publique en Belgique. En 1991, il rentre au Sénégal, et fut embauché l’année suivante, à la mairie de Dakar, en qualité de gestionnaire. 

Yaya Bodian : c’est le plus célèbre des co-accusés du maire de Dakar. Comptable de formation, il a été promu chef de bureau du budget de la mairie de Dakar, après la réforme de 1996. 

Amadou Moctar Diop : Il a obtenu en France, le diplôme le diplôme d’aptitude probatoire à l’école des cadres du commerce et des Affaires. Il intègre ensuite l’Institut supérieur de gestion en France, d’où il sort, deux ans plus tard, avec un diplôme de maîtrise des sciences de gestion. En 1984, il revient au Sénégal. C’est en 2008 qu’il a intégré la mairie de Dakar, où il occupe les fonctions de coordonnateur Inspecteur des Affaires administratives et financières. 

Ibrahima Yatma Diop : Economiste de formation, il décroche sa maîtrise en sciences économiques en 1999 à l’Ucad. C’est en 2002 qu’il a déposé ses baluchons à la mairie de Dakar en tant que chef de division financière comptable. Il a, entre 2008 et 2009, été intérimaire au Crédit municipal de Dakar. 

Fatou Touré : Son histoire est triste. C’est la secrétaire de Mbaye Touré. Elle est partie à la retraite en plein séjour carcéral. Secrétaire de direction en formation, elle est décrite par ses collaborateurs comme une femme rigoureuse et travailleuse.
Mamadou Oumar Bocoum : Il fait partie des bénéficiaires d’un contrôle judiciaire. En effet, contrairement aux autres co-accusés qui croupissent en prison, l’ancien receveur, bénéficie d’un contrôle judicaire mais pourrait être cité à comparaître en qualité de témoin. Il est inspecteur du trésor de classe exceptionnelle. 

Ibrahima Touré : Recevoir municipal, Ibrahima Touré n’a pas duré à ce poste. Il a remplacé Mamadou Oumar Bocoum et n’est arrivé à ce poste qu’en 2015. Il a bénéficié lui aussi d’un contrôle judiciaire. 


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2018 - 10:22 Le Sytjust annonce une nouvelle grève