Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Libération de Khalifa : Barthélémy crache sur la grâce, s’en prend à Macky et alerte


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 1 Octobre 2019 || 82 partages || 0 commentaires

Libération de Khalifa : Barthélémy crache sur la grâce, s’en prend à Macky et alerte
En conférence de presse au siège de sa municipalité de Mermoz –Sacré-Cœur, le maire Barthélémy Dias n’a pas versé dans la dentelle pour s’inviter à une analyse exhaustive de ce qui se trame au sein du landerneau politique national. Se réjouissant de la libération de Khalifa Sall, Barth a craché ses vérités sur la grâce présidentielle, éventré le deal de Macky de se maintenir au pouvoir et minimisé les retrouvailles entre Wade et son ancien Premier Ministre.

Depuis la libération de Khalifa Sall par grâce présidentielle qu’il n’aurait jamais commanditée au monde, le maire de Sacré-Cœur-Mermoz est plongé dans un mutisme qu’on ne lui connait pas. Hier en conférence de presse au siège de sa municipalité, Barth n’a pas lésiné sur son analyse de l’adversité politique pour asséner ses vérités devant la presse. Avec la verve qu’on lui connait et son engagement indéfectible à l’égard de Khalifa Sall, il s’est d’abord réjoui de la libération de son mentor avant de cracher sur la grâce présidentielle supposée avoir libéré son leader. Selon lui, cette grâce est une farce de mauvais goût car convaincu que son leader n’ a jamais pris un seul sou de la mairie de Dakar pour son propre compte mais en faveur des populations comme l’avaient fait ses prédécesseurs. Ensuite, Barthélémy s’en est pris au président Macky dont il déclare qu’il veut par tous les moyens se maintenir au pouvoir par des complots et des deals. « On ne peut pas endormir l’opinion nationale par ces échanges de civilités et ces accolades », déclare-t-il sans ambages. S’agissant des retrouvailles entre Macky et son ancien mentor, le fils de Jena Paul Dias est claire là-dessus. » le Sénégal n’est ni en guerre, ni dans l’urgence pour poser ce genre de « pseudo dialogue », pour ne pas dire un pseudo complot », alerte t-il. Selon lui, il y a plutôt urgence à faire vivre la démocratie et veiller au respect des droits individuels que « de faire focus sur une brochettes d’individus. » »Si Macky Sall pense que c’est par des accolades, en faisant appel aux civilités pour faire croire aux sénégalais qu’il y’a un dialogue solide qui est en train d’être mené, il se trompe », laissera entendre Dias-fils. Pour lui, « le président Macky Sall veut se maintenir au pouvoir en posant des deals. Il s’est auto-élu en 2019 et ne veut pas organiser des élections d’ici 2024 ».
Il estime toutefois que le Sénégal et ses intérêts sont au dessus de tout, qu’il est et demeure une République et qu’il nous incombe de sauvegarder son image.
 
 
 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :