Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Lutte contre le terrorisme : 60 suspects arrêtés au nord du Burkina


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 19 Juillet 2018 || 74 partages || 0 commentaires

 

L’armée burkinabè a annoncé mercredi avoir arrêté soixante suspects au cours d’une opération dans le nord du pays, qui a permis selon elle “le démantèlement de bases terroristes”.

L’opération de bouclage et de fouille de “zones suspectes” dans la “bande frontalière nord” a débuté le 8 juillet, a précisé l’armée burkinabè dans un communiqué. “Ces actions conduites avec l’appui des forces aériennes ont permis le démantèlement de bases terroristes et l’interpellation d’une centaine d’individus suspects”.

“Après vérification, soixante d’entre eux ont été transférés aux services d’investigation de la gendarmerie et les autres ont été relâchés”, selon l’armée, qui fait aussi part de la saisie de nombreux composants (explosifs, batteries, fils électriques) entrant dans la confection d’engins explosifs artisanaux, ainsi que de produits de contrebande.

Au cours de cette opération, trois soldats ont été blessés. Mercredi dans cette même zone, deux personnes, dont le chef d’un village situé dans le nord du Burkina Faso et frontalier au Mali, ont été tuées par des individus armés, a annoncé par ailleurs le ministère de la Sécurité. “Dans la nuit du mardi 17 au mercredi 18 juillet 2018, le chef de Hocoulourou, enlevé le 7 juillet 2018 par un groupe d’hommes armés, a été ramené et exécuté à l’entrée de Baraboulé”, selon un communiqué.

“Au petit matin, le corps d’un paysan tué par balles a été retrouvé non loin de celui du chef”, ajoute le texte. “Ces exécutions ont été perpétrées par des individus armés non identifiés qui ont fondu dans la nature après leurs forfaits”, précise le ministère.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :