Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Macky Sall, le nouveau Faidherbe ! (Par Babacar Touré)


« Les français ont toujours respecté les Sénégalais, nos tirailleurs avaient droit à un dessert, pendant que d’autres africains n’en avaient pas. », ces propos ne sortent pas de la bouche d’un ancien administrateur de colonie mais émanent bien du président d’un pays indépendant, Macky Sall.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 28 Mai 2018 || 526 partages || 0 commentaires

 

D’abord, il faut savoir que l’ignorance tue plus que la pauvreté, et que l’on peut avoir le pouvoir sans aucun savoir. M. Macky Sall, les tirailleurs n’étaient pas seulement des sénégalais, ils étaient des colonisés, des chairs à canon qui n’avaient pas le choix. Les tirailleurs étaient « La Force Noire » dont le colonel Mangin avait théorisé leur utilisation dans l’armée coloniale. Ils étaient déportés à des milliers de kilomètres sur des conflits dont ils n’étaient ni les auteurs ni concernés, une guerre des « Civilisés » blancs avec son corollaire meurtrière.

Ensuite ces propos sont indignes d’un homme noir qui loue les « Bienfaits de la colonisation ». Mais le Sénégal a été toujours la locomotive des oppresseurs en Afrique occidental, l’élève le plus docile, aujourd’hui encore il est la risée du continent à cause des élucubrations d’un chef d’État à la culture historique nulle. N’est ce pas Léopold Senghor, le premier président qui disait que : »La colonisation est un mal nécessaire. »

En plus, la malhonnêteté intellectuelle qui gangrène les sommités universitaires du pays est plus inquiétante. Dans la salle où ces énormités étaient dites, était aussi présent l’un des plus connus des historiens sénégalais en l’occurence le Pr Iba Der Thiam, qui par son silence volontaire approuve ces platitudes devant un public lèche-pied et idiot.

Aussi, le 1 décembre 1944 a eut lieu le massacre au Camp Thiaroye des tirailleurs Sénégalais  (maliens, ivoiriens, togolais, béninois, burkinabé…) alors qu’ils réclamaient leurs soldes après avoir combattu pour la France. Le nombre de morts, on le saura jamais peut être. Beaucoup de tirailleurs qui ont combattu au front avec leurs camarades français, mourront dans la grande indifférence, enterrés dans des fosses communes parce leur peau était noire, ils étaient des colonisés, des « sales nègres ».

En somme, le président Macky Sall  et ses ouailles gagneraient à méditer les propos de Frantz Fanon sur le colonialisme : « Le régime colonial est un régime instauré par la violence. C’est toujours par la force que le régime colonial s’est implanté. C’est contre la volonté des peuples que d’autres peuples plus avancés dans les techniques de destruction ou numériquement plus puissants se sont imposés. Violence dans le comportement quotidien, violence à l’égard du passé qui est vidé de toute substance, violence vis-vis de l’avenir. »

Babacar Touré


DakarFlash3



Nouveau commentaire :