Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Mali : « incompréhensible » interpellation des journalistes de TV5 Monde


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 23 Juillet 2018 || 67 partages || 0 commentaires

 

Venus au Mali pour couvrir le premier tour de l‘élection présidentielle du 29 juillet, des journalistes de la télévision francophone TV5 Monde, ont été violemment interpellés dimanche à leur arrivée à l’aéroport international de Senou à Bamako avant d‘être relâchés.

« Nous sommes arrivés (à Bamako) munis dûment de nos visas et de notre accréditation. Nous sommes une équipe de cinq (journalistes). Nous avons passé les contrôles (aux) frontières sans-souci. Une fois dehors, devant l’aéroport, au moment de prendre notre navette, un agent en civil vient interpeller trois membres de l‘équipe », a expliqué à l’AFPOusmane Ndiaye, rédacteur en chef à TV5.

Les trois interpellés sont le réalisateur, le monteur de l‘équipe et lui-même, a dit M. Ndiaye. « L’agent (en civil) nous a demandé manu militari de le suivre. Il a arraché en même temps nos passeports. Une fois à l’intérieur de la police, il a violenté le réalisateur pour lui arracher son téléphone. Il (le réalisateur) porte encore les marques au bras ».

Les agents de l’aéroport ont déclaré qu’ils étaient de la « sûreté d‘État » et que les journalistes étaient « suspects ». Les cinq journalistes ont été ensuite interrogés puis relâchés deux heures après, selon la même source.

TV5 pourtant « bien connue au Mali !»

Sollicitée par l’AFP, la direction de l’aéroport de Bamako n’a pas voulu « pour le moment » commenter l’affaire. Une source de sécurité malienne, interrogée sur cet incident, a affirmé « qu’il s’agissait d’un contrôle », sous couvert de l’anonymat.

Pourtant, depuis sa création en 1984, TV5 Monde a toujours couvert toutes sortes d‘événements maliens, quelle qu’en soit la teneur. Une surprise aussi bien absconse que mauvaise pour l’administration de la chaîne. « Cette affaire était une mauvaise surprise (…), incompréhensible », a estimé le directeur général de TV5 Monde Yves Bigot, joint par l’AFP.

« TV5 Monde a l’habitude de travailler en Afrique et au Mali sans avoir de problème, elle est connue au Mali, où elle est regardée et respectée », a-t-il ajouté. « C’est un traitement absolument inacceptable de la part, me dit-on, de la sécurité de l‘État », a indiqué M. Bigot, précisant que les suites éventuelles seraient décidées lundi.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :