Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Mame Mbaye Niang : « Karim Wade envoie son père qui a plus de 90 ans, se battre à sa place … »


Dans un entretien accordé à L’Observateur, le ministre de la jeunesse Mame Mbaye Niang, est revenu sur des moments forts de la campagne des législatives du 30 juillet dernier. Il n’a pas manqué de lancer une pique à l’ancien Président Abdoualye Wade et à son fils Karim. Morceaux choisis…

Avant la publication des résultats, on a vu un regroupement d l’opposition autour du Président Abdoulaye Wade, cela ne vous fait pas peur ?

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 5 Août 2017 || 384 partages || 0 commentaires

Mame Mbaye Niang : « Karim Wade envoie son père qui a plus de 90 ans, se battre à sa place … »
 

Comment cela peut nous faire peur ? Vous venez de dire que nous avons 53% de l’électorat. C’est un regroupement contre-nature. S’ils étaient sincères, ils allaient former un bloc pour aller ensemble aux élections. Ils n’ont pu aller ensemble, parce qu’ils ont des intérêts divergents, des objectifs vraiment opposés et des ambitions qui excluent l’intérêt général. Chacun travaille pour lui-même. C’est une coalition où chaque responsable veut être président de la République : Idrissa Seck, Khalifa Sall, le monsieur de Guédiawaye (Malick Gakou : Ndlr)…, tous veulent être Président.

KARIM WADE N’A PAS LE COURAGE DE VENIR SE BATTRE

Pour l’autre coalition dirigée par le Président Wade pour qui, j’ai beaucoup de respect, le travail est pour son fils. Il a toujours dit que son fils est le plus intelligent, mais il (Karim Wade : Ndlr) n’a pas le courage de venir se battre, il envoie son père qui a plus de 90 ans, se battre à sa place.

MÊME S’ILS SE REGROUPENT, ILS SERONT BATTUS COMME AU RÉFÉRENDUM,

A l’opposé, vous avez un monsieur qui a détourné de l’argent public aux yeux de tout le monde, avec de fausses factures et qui prétend à diriger ce pays, qui a tenu en haleine Dakar pendant un an. Si cela n’est pas un désaveu, c’est quoi un désaveu ? Même s’ils se regroupent, ils seront battus comme au référendum, parce que zéro plus zéro égal zéro. La majorité des Sénégalais ont compris que l’avenir, c’est de travailler de façon digne, honnête et avec une bonne gouvernance. Miser sur autre chose, c’est théoriser le chaos. Et s’ils veulent théoriser le chaos, il y a des gens plus déterminés qu’eux qui sont là et qui sont accompagnés par la majorité des Sénégalais, pour faire respecter la loi. On a dépassé ce stade où les gens pouvaient manipuler l’opinion publique, pour dire qu’ils sont en train de réprimer leurs adversaires, parce qu’ils ont peur d’eux.

Senego





Nouveau commentaire :