Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Mame Mbaye Niang, un véritable «baye fall» de Macky Sall


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 12 Juin 2018 || 178 partages || 0 commentaires

Un des membres les plus en vue de l’Alliance pour la République et de la mouvance présidentielle, Mame Mbaye Niang n’a pas démarré son aventure politique avec Macky Sall. L’ancien ministre de la Jeunesse de Macky Sall a fourbi ses armes dans le parti d’Idrissa Seck. Mais c’est auprès de Macky Sall qu’il va connaître son ascension. Nommé d’abord Pca de la Haute autorité de l’aéroport, puis de l’Aibd, il a été propulsé, en juillet 2014, ministre de la Jeunesse. C’est au dernier remaniement de septembre 2017 qu’il a été redéployé au ministère du Tourisme. En dehors de ses fonctions ministérielles, le désormais ex-ministre du Tourisme, sauf retournement de dernière minute, est surtout connu pour son attitude à la limite agressive contre ses adversaires politiques. Présenté à tort ou à raison comme protégé de la Première dame Marième Faye Sall, il n’a jamais hésité à monter au front quand Macky Sall et son régime sont attaqués. Et ce ne sont pas les opposants, tous confondus, mais en particulier Idrissa Seck et Khalifa Sall, qui diront le contraire. 
  
  
Idrissa Seck 
  
 Mame Mbaye Niang n’a jamais raté une occasion de répliquer au leader de Rewmi, à chaque fois que ce dernier s’est attaqué au chef de l’Etat. Passant son temps à soulever les «cafards» financiers de l’ancien Premier ministre de Wade, il est allé même jusqu’à accuser Idrissa Seck d’avoir falsifié ses diplômes. Récemment, il a envoyé une sommation interpellative à Idy, qu’il accuse de l’avoir diffamé, en soutenant qu’il a été à la base de la décision du patron du Lamantin Beach de refuser au dernier moment qu’une rencontre de Rewmi se tienne dans son hôtel. 
  
  
Khalifa Sall 
  
  
Dans l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, Mame Mbaye Niang est allé au front plusieurs fois pour enfoncer Khalifa Sall. Même Abdoulaye Bathily, qui a eu le malheur d’avoir dit son opposition à  l’affaire Khalifa Sall qu’il qualifie de politique, a eu droit à une sortie au vitriol du «baye fall» de Macky Sall. 
  
Ibrahima Faye (frère de la première dame), Aliou Sall (frère du Président), Y en a marre aussi 
  
Mame Mbaye Niang ne critique pas que les opposants au régime. Les alliés ne sont pas épargnés. De même que les parents du couple présidentiel. Ibrahima Faye grand frère de la première dame l’a appris à ses dépens. Lorsque ce dernier a fait une sortie au vitriol pour critiquer le président de la République, Mame Mbaye Niang a été le seul militant de l’Apr, à avoir osé monter au créneau pour le remettre à l’ordre avec des révélations bouleversantes. C’est le même cas avec Aliou Sall, petit frère du président de la République. Lorsque ce dernier voulait être maire de Guédiawaye, il a exprimé son opposition. Et même lorsque ce dernier a voulu se présenter à la tête de l’Association des maires du Sénégal, Mame Mbaye Niang a fait une sortie pour dire que ce dernier n’était pas son candidat. Le mouvement Y en a marre, qu’aucun jeune de la mouvance présidentielle n’ose affronter, a subi les foudres du désormais ex-ministre du Tourisme qui s’en était vertement pris à eux. 

DakarFlash1



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Juin 2018 - 08:17 Fada convoque son Comité directeur