Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Marche Noo Lank: la liste complète des 25 individus interpellés


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 20 Décembre 2019 || 224 partages || 0 commentaires

Ils sont 25 activistes, politiques et membres de la société civile, membres du collectif "Nio Lank" arrêtés ce vendredi au cours des manifestations interdites entre Dakar et Thiès.
 
 Il s’agit de :
 
 Daouda Gueye, FRAPP, Ben Taleb Sow, FRAPP, Alioune Badara Mboup, FRAPP, Aliou Sané, Y’en à marre, Thiat, Y’en à marre, Cheikhou Camara, Y’en à marre, "Tiger", Y’en à marre, Saliou Ndiaye arrêté à Thiès, Y’en à marre, du Pr presseur Malick Ndiaye, enseignant à l'UCAD, Thierno Bocoum, AGIR, Cheikh, Sadibou Diop, ALERTE, Ardo Gningue, "Sénégal va mal", Abdourahmane Samaké, One Million March, Cheikh Tidiane Gaye, FRAPP, Ousmane Seck, PASTEF, Birane Diop, Khalifiste, Hamidou, Sora Sow, Nittu deug, Fallou, Nittu deug, El Hadji Kani Diallo, Nittu Deug, Thierno Sall, Nittu deug, Alioune Badara Seye, Nittu deug, Edouard, PASTEF, Ibrahima Guèye dit Naay leer, Gilets Rouges, Baba Top, Gilets Rouges. En conférence de presse, les leaders du collectif ont considéré que leurs camarades "ont été rudoyés, à la face du monde". "En violant cette loi fondamentale par un arrêté illégal, le préfet de Dakar est tenu responsable par le Collectif Noo Lànk, de toutes les violences perpétrées sur d’honnêtes citoyens totalement désarmés, et condamne fermement les arrestations arbitraires et déshumanisants de ses camarades lors de cette manifestation pacifique à la Place de l’Indépendance", a déclaré Mamadou Mignane Diouf, coordonnateur du collectif.
 
 Le Collectif Noo Lànk, qui "engage les Sénégalais à poursuivre la lutte jusqu’à l’abandon par l’Etat de la hausse du prix de l’électricité", a promis d'aviser dans les plus brefs délais de la suite de son combat. 

Dakarflash2



Nouveau commentaire :