Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Mayoro Faye recadre Omar Sarr et fait l’éloge de Wade-fils : « Il est l’artisan de plusieurs défections au Parti. Karim incarne l’espoir, les trahisons l’ont imposé au Pds »


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 12 Septembre 2019 || 433 partages || 0 commentaires

Mayoro Faye recadre Omar Sarr et fait l’éloge de Wade-fils : « Il est l’artisan de plusieurs défections au Parti. Karim incarne l’espoir, les trahisons l’ont imposé au Pds »
C’est à travers un communiqué publié ce 11 Septembre, que le parti démocratique sénégalais a mis « les pendules à l’heure » concernant les propos tenus récemment par l’ancien secrétaire adjoint de Me Wade sur Karim.
Des propos tenus au cours de sa tournée dans le nord du pays, qui n’ont point laissé indifférents ces anciens camarades de parti. Selon le communiqué signé par le secrétariat national chargé de la communication, « ces propos d’Oumar Sarr ne sont pas réellement  des accusations, mais des imputations puériles qui montrent la pusillanimité d’un homme aux abois ».
 
Jugeant d’autres part que même les jeunes qui étaient présents dans cette tournée et qui ont exhibé la carte de membre du PDS de Karim sur les écrans de télévision, ont tout simplement montré qu’ils ont tort de s’acharner sur celui qu’il qualifie aujourd’hui de « poltron ».
 
« Pour le reste, Oumar Sarr sait très bien que Karim a été déporté contre sa volonté. Enlevé en pleine nuit il n’a été au courant que lorsque de fortes pressions l’ont obligé à se voir délivrer à la prison même,  les documents de voyage, opération suivie immédiatement de l’embarquement pour Doha », nous fait savoir Mayoro Faye.
 
Pour le secrétariat national, « les nombreuses défections dans le PDS sont simplement dues à cet esprit de fermeture qui ne fait point preuve  d’attitude de conciliation et d’ouverture pour massifier le Parti. Au contraire, il a toujours été prompt à exécuter les militants « indisciplinés ». Son inaccessibilité a toujours été légendaire et décriée par ses frères et sœurs de parti ». 
 
Décriant tous azimuts, l’incapacité de l’ancien adjoint de Wade face à cette gestion qui lui a été confiée et qu’il a eu tant de mal à conduire  minutieusement.  À ce titre, le secrétariat précise que « la façon dont il dirigeait les réunions du Comité Directeur montrait à suffisance que la tâche ne l’intéressait pas. La trahison est presque permanente : il a vendu « Dagana » lors des Législatives de 2017, puisque battu dans son propre bureau de vote, ce qui  constituait l’acte 1 du complot ourdi avec le Pouvoir ». 
 
D’ailleurs,  « le Secrétaire Général National  a voulu à plusieurs reprises le remplacer, mais il a toujours bénéficié d’une intervention bienveillante de celui qu’il est en train de critiquer à tous les niveaux ».C’est à travers un communiqué publié ce 11 Septembre, que le parti démocratique sénégalais a mis « les pendules à l’heure » concernant les propos tenus récemment par l’ancien secrétaire adjoint de Me Wade sur Karim.Des propos tenus au cours de sa tournée dans le nord du pays, qui n’ont point laissé indifférents ces anciens camarades de parti. Selon le communiqué signé par le secrétariat national chargé de la communication, « ces propos d’Oumar Sarr ne sont pas réellement  des accusations, mais des imputations puériles qui montrent la pusillanimité d’un homme aux abois ».
 
Jugeant d’autres part que même les jeunes qui étaient présents dans cette tournée et qui ont exhibé la carte de membre du PDS de Karim sur les écrans de télévision, ont tout simplement montré qu’ils ont tort de s’acharner sur celui qu’il qualifie aujourd’hui de « poltron ».
 
« Pour le reste, Oumar Sarr sait très bien que Karim a été déporté contre sa volonté. Enlevé en pleine nuit il n’a été au courant que lorsque de fortes pressions l’ont obligé à se voir délivrer à la prison même,  les documents de voyage, opération suivie immédiatement de l’embarquement pour Doha », nous fait savoir Mayoro Faye.
 
Pour le secrétariat national, « les nombreuses défections dans le PDS sont simplement dues à cet esprit de fermeture qui ne fait point preuve  d’attitude de conciliation et d’ouverture pour massifier le Parti. Au contraire, il a toujours été prompt à exécuter les militants « indisciplinés ». Son inaccessibilité a toujours été légendaire et décriée par ses frères et sœurs de parti ». 
 
Décriant tous azimuts, l’incapacité de l’ancien adjoint de Wade face à cette gestion qui lui a été confiée et qu’il a eu tant de mal à conduire  minutieusement.  À ce titre, le secrétariat précise que « la façon dont il dirigeait les réunions du Comité Directeur montrait à suffisance que la tâche ne l’intéressait pas. La trahison est presque permanente : il a vendu « Dagana » lors des Législatives de 2017, puisque battu dans son propre bureau de vote, ce qui  constituait l’acte 1 du complot ourdi avec le Pouvoir ». 
 
D’ailleurs,  « le Secrétaire Général National  a voulu à plusieurs reprises le remplacer, mais il a toujours bénéficié d’une intervention bienveillante de celui qu’il est en train de critiquer à tous les niveaux ».

DakarFlash3



Nouveau commentaire :