Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Me Boubacar Ndiaye : " Si Imam Alioune Ndao appartenait à une confrérie, il n’allait jamais être arrêté"


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 30 Mai 2018 || 1144 partages || 0 commentaires

" Imam Alioune Ndao est traîné devant de cette barre parce que tout simplement, il appartient à la communauté Ibadou Rahmane. S’il appartenait à une confrérie, il n’allait jamais être arrêté", a déclaré à la barre Me Boubacar Ndiaye. 

"On a vu ici des chefs religieux arrêtés pour faits de meurtres et qui n’ont jamais été jugés", a-t-il ajouté, faisant allusion à Cheikh Bethio Thioune dans l’affaire du double de Médinatoul Salam. 

Me Ndiaye intervenait ce mercredi à la suite de ses confrères qui ont plaidé la relaxe de leur client. Ce dernier jugé pour terrorisme devant la chambre criminelle de Dakar, risque les travaux forcés à perpétuité. 

Me Babacar Ndiaye a plaidé l’innocence de son client, arguant que le Sénégal stigmatise la communauté Ibadou Rahmane dans le seul but de faire plaisir aux Etats-Unis et à la France. "Le Sénégal n’a même pas les moyens de faire face à la menace Djihadiste. Et monsieur le procureur n’a fondé son réquisitoire que sur des suppositions. Ce qui risque de créer un conflit inter-religieux dans ce pays. Il a fait référence aux événements de Diourbel. Alors qu’Imam Abdou Karim Ndour avait le droit de donner son avis sur des points de la religion. Mais on a vu qu’il a été attaqué et sommé de quitter la région Diourbel. Il demande aussi à ce que Imam Ndao soit condamné à une mort civile avec ses 30 ans de travaux forcés sans rapporter la moindre preuve de ses accusations", martèle l’avocat. 

"Imam Alioune Ndao est un grand dignitaire qui a ses propres convictions. Il n’est pas une personne dangereuse. C’est quelqu’un qui a besoin de comprendre les problèmes de la Ouma Islamique entre chiites et sunnites. Raison pour laquelle, il consulte ses vidéos qu’il ne montre d’ailleurs à personne", a-t-il souligné.

DakarFlash3



Nouveau commentaire :