Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Médina : Un jeune homme enlevé et séquestré dans un 4x4 par de faux policiers


M. Ba a eu la peur de sa vie dans la nuit du 19 au 20 juillet dernier. Pour peu, il allait être conduit vers une destination inconnue pas deux hommes à bord d’un véhicule 4x4, qui s’étaient présentés à lui comme des policiers. Par chance, son grand-frère qui était à quelques encablures avait sollicité l’aide d’un chauffeur de taxi clando et d’un convoyeur de fonds, qui ont coincé les malfrats dans une impasse, même si l’un a réussi à s’échapper.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 25 Juillet 2017 || 301 partages || 0 commentaires

Médina : Un jeune homme enlevé et séquestré dans un 4x4 par de faux policiers
Déformais, M. Ba y réfléchira à deux fois, avant de sortir la nuit. Pour cause, il a vécu dans les ruelles de la Médina, une mésaventure qu’il n’est pas prêt d’oublier. En effet, dans la nuit du 19 au 20 juillet dernier, vers les coups de de 2 heures du matin, il revenait de la Gueule-Tapée avec son grand frère. 

Mais la jeunesse aidant, il avait devancé ce dernier de quelques mètres. C’est donc arrivé au niveau de la boîte de nuit ‘’Penc mi’’, qu’il a été hélé par deux hommes qui étaient à bord d’un véhicule 4x4 banalisé. De suite, ces derniers se sont présentés au jeune homme comme étant des policiers en patrouille dans le secteur. C’est d’ailleurs dans ces circonstances qu’ils lui ont demandé sa pièce d’identité. Aussitôt, M. Ba qui croyait avoir affaire à de vrais policiers, leur a répondu avec politesse qu’il n’en avait pas par devers lui. 

Les malfrats coincés dans une impasse 

Sitôt, il leur demande de lui laisser le temps d’aviser son grand-frère qui était à quelques mètres derrière lui. Ne voulant rien entendre de ce qu’il disait, les deux hommes ont haussé le ton. Et joignant l’acte à la parole, ils l’ont empoigné avant de de vouloir le forcer à entrer dans le véhicule. 

C’est sur ces entrefaites qu’est arrivé son frère. Ayant eu une petite discussion avec ce dernier, ils l’ont, tout à coup, poussé avant de démarrer en trombe, emmenant ainsi avec eux, M. Ba. En chemin, ils lui ont vidé les poches en prenant son argent et son téléphone portable. Ce, après qu’ils lui ont demandé de descendre dès que la voiture s’arrêtera de nouveau. Malheureusement pour eux, au premier arrêt, la portière a refusé de s‘ouvrir et ils ont continué leur chemin. 

Pendant ce temps, son grand-frère qui se faisait de mauvais sang, a sollicité de l’aide auprès des rares automobilistes qui passaient sur place, à cette heure de la nuit, pour suivre les malfrats qui avaient enlevé son jeune frère. C’est donc par chance qu’il est tombé sur un chauffeur de taxi-clando qui convoyait un de ses clients habituels, qui est un convoyeur de fonds. Après leur avoir expliqué que le 4x4 qui s’éloignait avait à son bord son jeune frère, ces derniers ont accepté de l’aider. 

Le convoyeur de fonds brandit son arme de service 

C’est ainsi que le chauffeur de clando s’est lancé aux trousses des fugitifs qui roulaient à tombeau ouvert dans les ruelles de la Médina. 

Mais par chance pour les poursuivants, ils sont entrés dans une ruelle qui n’avait pas d’issue. Et profitant de cette aubaine, le chauffeur de clando leur a barré la route. Voyant que le convoyeur de fonds avait sorti son arme de service, les malfrats ont paniqué et l’un d’eux a profité de la mêlée pour descendre du véhicule et prendre la poudre d’escampette. 

Finalement, seul le chauffeur du véhicule a pu être interpellé. Conduit sous bonne escorte au commissariat de la Médina, Thierno M. Barry, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a partiellement reconnu les faits. Servant de chauffeur à l’un de ses compatriotes, le jeune Guinéen qui est revenu de son pays la veille des faits, a soutenu qu’il a rencontré fortuitement en chemin celui que l’on présente comme son complice et qui est en cavale. 

« Je n’étais pas au courant de son projet délictueux. C’est en chemin qu’il a interpellé le jeune homme et je l’ai entendu se présenter comme un policier. Etant conscient du délit, j’ai immédiatement arrêté le véhicule pour lui demander de faire descendre le jeune. Malheureusement, on a été pris en chasse par le chauffeur de clando », a dit le mis en cause. 

Une version qui ne l’a pas empêché d’être déféré au parquet pour association de malfaiteurs, vol en réunion, commis la nuit avec un moyen roulant et usurpation de fonctions. 



Voxpopuli

Dakarflash6



Nouveau commentaire :