Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Message à la Nation : Macky parle de tout sauf du parrainage !


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 5 Avril 2018 || 67 partages || 1 commentaires

 

Comme si de rien n’était, le chef de l’Etat Macky Sall n’a pas jugé nécessaire d’aborder la question du parrainage qui était pourtant beaucoup attendu par les sénégalais, lors de son adresse à la Nation. En vérité, les questions qui plombent le processus électoral restent entières et ce, à quelques mois de la prochaine présidentielle, renseigne WalfQuotidien.

Il est vrai que le Président de la République, Macky Sall a abordé des questions essentielles lors de son  adresse à la Nation, à la veille de l’accession de notre pays à la magistrature suprême. Mais les questions les plus brûlantes ont été laissées en rade. Notamment, les millions de sénégalais qui n’ont pas vu l’ombre de leurs cartes d’électeur, la question du parrainage qui est loin de faire l’unanimité au sein de la classe politique nationale, ainsi que la nomination d’une personnalité indépendante en charge d’organiser la prochaine présidentielle, entre autres. Alors que la présidentielle arrive à grands pas, les zones d’ombre qui plombent toujours le processus électoral déchirent la conscience des sénégalais. Et au moment où  des « incertitudes continuent de planer sur le devenir de notre pays », que le parrainage continue de soulever des vagues de contestation, que  les sénégalais ne sont plus rassurés par la crainte du pire dans leur pays ; le Président Macky  a  adressé à la Nation un discours autre que celui qui rassure les sénégalais. Sur l’indépendance de la Justice également, le Président de la République était attendu mais il a préféré opposer un black-out total au moment ce temple de Thémis n’a plus la confiance des sénégalais. Toutes choses qui font que le chef de l’Etat a intérêt à reconsidérer les choses sous un angle beaucoup plus consensuel au risque de plonger le Sénégal dans le chaos.


DakarFlash3




1.Posté par Diego le 05/04/2018 15:22
kesk le parrainage fou dans un discours a la nation a la veille de la célébration de la fête de l'indépendance je me le demande. vous savez au Sénégal Il faut une dissolution de toutes les partie politique. créer d'autre a la tête mettre des gens qui se sont distingués soient dans leurs parcours professionnels formes et suffisamment outille pour diriger une nation a la place de ses imbéciles de leaders issus de ses parti politique qui regorge que darriviste et d escroc et qui nous manipule et nous prennent comme des tocards. exemple payant IDRISSA SECK-WADE un différent de grand bandit sur le dos des sénégalais la main dans la main
personne qui sans avenir car ne disposant ni de formation

Nouveau commentaire :