Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Mimi Touré revient sur l'incident du Conseil constitutionnel :"Nous avons tout simplement pris nos dispositions pour être les premiers à faire la queue"


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 14 Décembre 2018 || 112 partages || 1 commentaires

Il a été beaucoup question en début de semaine d’échauffourées et de coups de poing devant le Conseil constitutionnel chargé de recevoir les candidatures pour la présidentielle de 2019. Selon certaines sources, la mandataire du candidat Macky Sall, Aminata Touré a reçu un coup de point. Pour d’autres, c’est cette dernière qui a été à l’origine du désordre noté au siège du Conseil. C’est dans les colonnes du journal L’Observateur que l’ancienne Premier ministre a choisi de rétablir les faits.

Selon elle, non seulement elle n’a jamais été mise KO et n’a jamais bénéficié d’une quelconque faveur pour le dossier de son candidat. « Nous avons tout simplement pris nos dispositions pour être les premiers à faire la queue devant la porte du Conseil constitutionnel dès 15h 42, en attendant que les portes ouvrent à minuit. La file dehors a été bien organisée par les forces de sécurité (…). D’autres partis ont fait la queue derrière nous. Nous avons même pris des photos pour preuve », explique Mimi Touré.

Avant de poursuivre : « Malick Gakou, arrivé bien après, mécontent de sa place dans la file, a arraché des mains du gendarme la feuille établissant l’ordre dans la file d’attente. Voilà ce qui s’est passé ». Suffisant pour que le mandataire de Macky égratigne, toujours dans l’Observateur, l’opposition, car selon elle, cet acte « illustre bien le comportement de l’opposition qui ne travaille pas assez, qui ne vient pas à l’heure et pense que le tapage médiatique suffit à la faire exister ».


DakarFlash3




1.Posté par VANESSA le 14/12/2018 12:14
Venez choisir parmi nos massages en fonction des besoins de votre corps et de votre esprit.
Douche et café pour votre bien-être sont à votre disposition. 771531821 - 770131456


Nouveau commentaire :