Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Ministère du Tourisme et des Transports aériens: "il n'y a eu aucun licenciement, mais des contrats arrivés à terme", selon la conseillère de Alioune Sarr


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 23 Janvier 2020 || 91 partages || 0 commentaires

Ministère du Tourisme et des Transports aériens: "il n'y a eu aucun licenciement, mais des contrats arrivés à terme", selon la conseillère de Alioune Sarr
Un vent de malaise souffle depuis un certain temps au ministère du Tourisme et des Transports aériens suite à l’arrêt de travail de quatre-vingt-cinq (85)  employés après le départ du ministre Maïmouna Ndoye Seck. Via sa page Facebook, la Conseillère en communication de l’actuel ministre de la boîte, Alioune Sarr, a apporté sa part de vérité. Winnie Bèye précise d’entrée que « le ministre n’a licencié personne dans son département ». 

«  La vérité, c’est que 85 contrats sont arrivés à leur terme depuis le 31 décembre 2019. Pour la petite histoire, 85 personnes ont été recrutées par les prédécesseurs du Ministre Alioune Sarr et ces personnes coûtaient 60 millions Fcfa par mois au Ministère. Parmi elles, il y avait 16 chauffeurs et 27 assistants ».  Avant de se questionner : « Que peut-on faire avec 16 chauffeurs et 27 assistants? »

Poursuivant, elle ajoute : « L’argent de leurs salaires était puisé dans des fonds d’investissement, notamment le fonds d’investissement et de promotion du micro tourisme, destiné aux jeunes et aux femmes du Sénégal ». Or, souligne-t-elle, « nous savons tous que les budgets d’investissement ne servent pas à payer des salaires ».

À l’en croire, M. Sarr a constaté qu’il y avait plus de contractuels que de fonctionnaires dans le ministère et c’est « le contraire qui devrait être valable », signale-t-elle.

Et, rassure Mme Bèye, « Monsieur Alioune Sarr ne mettra jamais au chômage des travailleurs volontairement. Et dans les prochains jours, nous vous communiquerons la liste des 85 personnes dont les contrats ont expiré depuis le 31 décembre 2019 ».

Elle promet que le CV et les salaires des 85 contractuels en question seront aussi publiés pour, avance-t-elle, « » que vous fassiez votre propre jugement. Avant de déplorer que : « La majeure partie de ces personnes ne venaient pas travailler ».

Aissatou Winnie Bèye précise toutefois que « 85 contrats ont expiré, certains seront renouvelés et les autres ne seront pas reconduits ».

DakarFlash3



Nouveau commentaire :