Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Mort du ressortissant bissau-guinéen à Nianao : La Douane entre mea-culpa et explications


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 10 Février 2018 || 34 partages || 0 commentaires

Suite aux incidents sur la frontière sénégalo-bissau-guinéenne ayant conduit à la mort d'Abdoulaye Baldé, un ressortissant de la Guinée-Bissau, la douane sénégalaise, pointée du doigt a décidé d’apporter ses éclairages Selon elle, ce sont les manifestants qui ont déclenché les hostilités avec leur refus de s’acquitter de la taxe en vigueur, mais aussi, en essayant de s’attaquer à leur bâtiment administratif. 

Dans un communiqué parvenu à PressAfrik, les soldats de l’économie affirment que les rixes ont débuté, en ce jour du 8 février dernier, quand des véhicules venant de l’autre côté de la frontière ont voulu la franchir tout en refusant de se soumettre «aux contrôles de routine aux frontières avant l’établissement de passavants de circulation pour ces véhicules». Laquelle taxe s’élève à 2500 FCFA. 

Le document relève qu’ «ils s’en sont, par la suite, pris aux agents et à la Brigade. Pour se dégager de cette situation lourde de danger, des coups de sommation ont été tirés par les agents des Douanes pour disperser la foule, dont l’un a malheureusement atteint une personne de nationalité bissau-guinéenne. Cette dernière a finalement succombé à ses blessures». 

La douane a par ailleurs présenté ses condoléances à la famille de la victime et aux autorités religieuses de Médina Gounass, où devait se rendre le défunt Abdoulaye Baldé.
 
 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :