Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Mort suspecte à la Sodida: un mécanicien se donne la mort en se poignardant au cœur


Une scène insoutenable s’est produite, samedi dernier, à la Sodida. Un père de famille du nom de B. Ng s’est donné la mort en se poignardant au niveau du cœur. Ignorant les raisons qui ont poussé son mari à se suicider, sa femme et quelques membres de la famille avancent l’hypothèse de l’état d’ivresse du défunt. Une mort suspecte entre les mains des enquêteurs.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 16 Avril 2020 || 169 partages || 0 commentaires

Mort suspecte à la Sodida: un mécanicien se donne la mort en se poignardant au cœur
 
La trentaine, B. NG aurait abrégé sa vie à la fleur de l’âge, laissant derrière lui une jeune femme éplorée et deux enfants. Bien que disant ignorer les mobiles de ce suicide, les proches tentent de l’expliquer par l’état d’ébriété du défunt le jour des faits. Ayant l’habitude de rentrer ivre-mort, B. NG aurait toujours éprouvé un malin plaisir à insulter toute sa famille.

Le jour des faits, face à son vacarme habituel, la famille avait décidé d’adopter le silence. Après s’être défoulé, le défunt avait rejoint sa chambre. Mais quelques instants plus tard, un bruit bizarre venant de sa chambre attira l’attention de son jeune frère qui se dirigea dans la chambre où il trouva son frère qui avait un couteau planté au niveau du cœur.

Surpris et pris de panique, il alerta les autres membres de la famille. Mais avant l’arrivée des secours, avertis dès la découverte de la scène, le malheureux avait déjà rendu l’âme après s’être vidé de son sang. « Nous ignorons les raisons qui l’ont poussé à se suicider, mais nous pouvons garantir qu’il s’est donné la mort gratuitement », a expliqué le jeune homme aux enquêteurs. Une thèse que ne partage pas le voisinage qui dit avoir entendu des échanges verbaux houleux entre le jeune frère et le défunt, la nuit du drame. « On ne sait pas comment s’est terminée la dispute, mais l’affrontement verbal entre les deux frères a été chaud », confie un voisin. Et ce même si la famille du défunt soutient mordicus que B. NG s’est suicidé. L’enquête confiée à la police des HLM suit son cours.

Le Témoin
 
 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :