Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Mouhamadou Makhtar Cissé, Minsitre du pétrole et des énergies : « Nous n’avons rien à cacher car le Sénégal se veut une maison de verre »


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 4 Juin 2019 || 39 partages || 0 commentaires

Le Sénégal a opté pour la carte de la transparence dans le cadre de la gestion des futures ressources pétrolières et gazières. L'assurance est du ministre du pétrole et des énergies qui s'exprimait hier, à Dakar, lors de la deuxième réunion du comité stratégique du projet Grand Tortue Ahmeyim (gta) pour le développement et l'exploitation du gisement de gaz naturel à cheval entre le Sénégal et la Mauritanie.  
« Quand il y a du pétrole et du gaz, ça suscite une certaine excitation. C’est normal, ce sont les ressources les plus puissantes au monde. Tous les pays veulent en avoir, c’est le moteur de l’économie mondiale, mais il ne peut y avoir un meilleur cadre de transparence que de tout régenter par des lois et décrets. C’est le cas du Sénégal », a assuré Makhtar Cissé qui avait à ses côtés son homologue mauritanien. 
D'ailleurs, le ministre du pétrole et des énergies a annoncé, en début Juillet, une concertation sur le contenu local en assurant que tous les acteurs seront conviés à cette rencontre. « Nous n'avons rien à cacher car le Sénégal se veut une maison de verre. Au plus tard à la fin de ce mois et début juillet, un grand atelier sera organisé sur le contenu local. Tous les acteurs seront invités, tout sera discuté et tous les points de vue seront acceptés. » 
À ce propos d'ailleurs, Makhtar Cissé a confirmé le président de la République en révélant que les membres de l'opposition et de la société civile vont intégrer le comité stratégique du pétrole et du gaz (cos-Petrogaz). 
Il faut préciser que le ministre mauritanien du Pétrole, de l'énergie et des Mines a tenu à rassurer le Sénégal que le changement prochain de régime dans son pays, avec l'élection présidentielle qui pointe, ne va pas impacter sur la marche du projet commun. « Je vous assure que le projet continuera parce qu’il ne s’agit pas d’une question d’hommes, mais de biens supérieurs et du lien entre les deux pays. On continuera à avancer ensemble pour que ce projet donne des retombées aux populations des deux pays dans très peu de temps », a affirmé Mohamed Abdel Vetah.

DakarFlash3



Nouveau commentaire :