Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Munitions de l’armée saisies à Pire : Un mandat d’arrêt lancé contre le militaire Bécaye Sankharé


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 13 Novembre 2019 || 100 partages || 0 commentaires

 
Le Doyen des juges a placé sous mandat de dépôt hier les personnes arrêtées dans l’affaire de la saisie des 4500 cartouches d’AK-47 à Pire. Ils ont été inculpés pour association de malfaiteurs et vol d’armes en relation avec une entreprise terroriste. Le journal "Le Quotidien" rapporte que le magistrat instructeur a émis un mandat d’arrêt international contre le soldat, Abdou Bécaye Sankharé alias Bekhaye Sankharé, militaire en service au camp Lemonnier. Lequel est considéré comme le cerveau de cette affaire explosive et a pris la clé des champs depuis l’éclatement de l’affaire.
Pour rappel les faits se sont passés dans la nuit Pire dans la nuit du 26 au 27 octobre à Pire. Tout était parti d’un simple contrôle sur la RN1. En effet, c’est en procédant à la fouille d’un véhicule de transport en commun que les gendarmes ont découvert le pot-aux-roses : 4500 munitions. Les hommes en bleu après enquête se sont rendu compte que les munitions en question provenaient d’une armurerie de l’Armée sise à la base militaire de Ouakam.
Et les deux transporteurs arrêtés ont cité le soldat qui est toujours recherché par les Forces de défense et de sécurité.
 
 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :