Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Nigeria : quand les érosions font peur au sud-est


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 5 Juillet 2018 || 60 partages || 0 commentaires

 

Selon une ONG, des régions du Sud du Nigeria pourraient disparaître du fait des érosions qui détruisent déjà de nombreuses infrastructures. Les autorités sur la sellette.

De la hantise dans les esprits. Difficile de condamner quiconque ferait ce genre de commentaire à propos des régions du Sud-est du Nigeria. Et le fantôme s’appelle érosion. D’après la Fondation mondiale pour l’environnement Igbo (WIEF), il existe plus de 2 800 sites érosifs actifs dans le sud-est du Nigeria. « Au moment où nous parlons, à Anambra seulement, il y a plus de 1000 sites d‘érosion actifs, à Imo, il y en a environ 300, Abia 500, Enugu 500 et Ebonyi 500 », a déclaré ce 4 juillet Odili Ojukwu, président de WIEF lors d’une conférence de presse.

Ce n’est pas tant leur nombre, plutôt les dégâts que les érosions causent à travers le monde et surtout en Afrique. L’année dernière par exemple des centaines de Sierra-léonais ont péri suite à une coulée de boue provoquée par l‘érosion d’une haute montagne. Il y a aussi qu‘à cause des érosions, les glissements de terrain engloutissent et font disparaître les ressources (bétail, champs, etc.) et des infrastructures telles que les routes et les ponts.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >