Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Nouveau massacre au Congo, une douzaine de civils tués


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 4 Juin 2019 || 71 partages || 0 commentaires

"Depuis hier (lundi) à 21 h, la ville a été attaquée par les rebelles. Tôt ce matin, les affrontements ont repris dans la partie sud-est de la ville. Pour l'instant, le bilan provisoire est de 12 civils tués par machette et armes à feu", a déclaré le maire-adjoint Modeste Bakwanamaha. 

D'autres sources parlent de onze morts. "Un rebelle a été tué par l'armée", a ajouté le maire-adjoint. Deux soldats ont également été tués, selon le chef du quartier Rwangoma, Richard Paluku, et un motard, Pascal Katuta.

Massacres à répétition

Des centaines de civils ont été massacrés dans la région de Beni depuis octobre 2014. Les tueries sont généralement attribuées à la milice des Forces démocratiques alliée (ADF). Il s'agit historiquement de rebelles musulmans ougandais qui se sont repliés et ont fait souche dans cette partie du Nord-Kivu depuis plus de 20 ans.

 

Colère de la population

La tuerie dans la partie sud-est de la ville de Beni a provoqué la colère de la population. "Les conducteurs de taxis-motos sont descendus avec le corps de deux de leurs collègues. Arrivés au rond-point Nyamwisi, ils ont pris la direction de la mairie avec les deux cadavres", a déclaré le président de la société civile Kizito Bin Hangi. "Les activités sont paralysées. La route principale est barricadée par la population", a-t-il ajouté.

Ebola

La ville de Beni a été l'un des premiers foyers de l'épidémie Ebola qui a été déclarée le 1er août. L'épicentre s'est depuis déplacé vers Butembo à une cinquantaine de kilomètres où des personnels soignants ont été tués ou menacés par des hommes armés non identifiés.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :