Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Obama recadre les manifestants: “N’excusons pas la violence, formulons plutôt des exigences”


Barack Obama, le prédécesseur de Donald Trump à la Maison Blanche, se montre très critique envers les émeutes violentes auxquelles de nombreuses villes américaines sont en proie depuis plusieurs jours. Dans une carte blanche intitulée “Comment faire de cet instant un moment-charnière vers un vrai changement” diffusée sur Medium, il conseille aux manifestants de fixer des exigences claires et de pousser la société à changer via la politique et non la violence. Quelle que soit la noblesse de la cause.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 2 Juin 2020 || 23 partages || 0 commentaires

 

C’est une toute une partie de l’Amérique qui crache aux yeux du gouvernement et du monde son dégoût des inégalités et des brutalités policières sur fond de racisme depuis uen semaine. Mais au fil des jours et malgré l’arrestation du policier qui a provoqué la mort de George Floyd en s’agenouillant sur son corps longuement malgré les supplications de celui-ci, les manifestations prennent une ampleur inquiétante. Plusieurs morts sont à déplorer et les actes de vandalisme, saccage et pillage ne se comptent plus. À un tel point qu’ils éclipsent sans doute la noblesse et la gravité de la cause défendue.

Oublier un peu Trump pour sensibiliser ceux qui peuvent faire la différence

Devant une telle flambée de violence, Barack Obama a décidé de s’adresser aux manifestants, dont il adhère pleinement à la cause, mais pas à la manière. L’ex-locataire de la Maison Blanche exhorte ceux qui ont pris la rue à se demander comment “engager réellement le changement”. Et ce sans se focaliser sur celui qui lui a succédé d’ailleurs, même s’il a le talent pour mettre le feu aux poudres et est aveugle à la détresse et l'écœurement justifié d'une immense communauté.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :