Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Oumar Sarr : ‘’Le président Wade m’avait donné son accord’’


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 28 Mai 2019 || 44 partages || 0 commentaires

Venu participer au Dialogue national initié par le président Macky Sall, Oumar Sarr a donné ses raisons. Coordonnateur national et Secrétaire général adjoint du Pds, il a confié qu’il n’est "pas venu au nom du Parti démocratique sénégalais (Pds)." 
 "Je ne suis pas venu au nom du Pds. Comme vous le savez, le secrétaire général national aurait signé en tout cas un communiqué hier, annonçant que le Pds n’allait pas participer à ce dialogue. Vu l’état du parti, vu que les instances ne se sont pas réunies sur cette question, vu l’enjeu national de ce dialogue-là, et l’importance des questions qui sont soulevées, nous pensons que nous devions être-là. Le Pds devait être là. En tout cas, nous personnellement, vu que c’est un enjeu national, nous pensons que notre parti devait être là et nous sommes-là aujourd’hui. Et nous avons pris nos responsabilités. Ce, après échanges avec certains responsables de haut niveau du parti et toutes les sections du pays, même à l’extérieur. Et nous pensons vraiment que nous devions jouer notre rôle. Et moi, je suis là pour qu’on joue notre rôle !’’, a-t-il confié devant les journalistes.
  
‘’Moi, je ne parle pas de fronde contre Me Abdoulaye Wade’’ 
Sa présence, il dit ne pas l’assimiler à un boycott des consignes qu’aurait donné le leader du Pds. ‘’Moi, je ne parle pas de fronde contre Me Abdoulaye Wade. Il y a quelques jours, j’ai échangé avec le président Wade sur cette question-là. Il m’avait donné quand même son accord pour le dialogue national. Et ensuite vous avez vu, il y a eu un communiqué après, désavouant cette prise de position, mais je pense quand même que notre rôle en tant que parti, patriote, notre rôle, notre place est ici’’, a confié le responsable libéral. 
  
C’est la marche du pays qui est posée. Pour nous, en tant que politique, le processus électoral, la stabilité du pays, sont entre autres des questions importantes. Nous avons des propositions et des solutions. Nous voulons les échanger et les confronter et avoir des idées partagées avec l’opposition, le pouvoir et tout le monde. Parce que le pays est celui de tout le monde. Ce n’est pas le pays d’un parti, c’est celui de tout le monde. Et nous pouvons vraiment arriver à construire dans la paix.
  
‘’Nous pensons que le Pds devait être là et nous avons pris nos responsabilités’’ 
Oumar Sarr a cependant signalé que ses camarades du Pds pensent que le débat devrait aussi prendre en compte leur doléances concernant Karim Wade et Khalifa Ababacar Sall. Il faudrait, selon lui, ‘’permettre la venue de Karim Wade et restaurer les droits de Khalifa Sall et de Karim. C’est un combat politique que nous menons dans l’opposition et au sein du Pds. C’est un point important parmi tant d’autres, mais c’est un point capital parce quand même il faut un Sénégal apaisé. C’est-à-dire qu’on ne prenne pas des positions contre certaines personnes juste parce qu’elles ont des positions politiques contraires’’. 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :