Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Pape Maël Thiam: « le 19 avril n’est plus le temps de la rue, mais de l’Assemblée nationale »


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 18 Avril 2018 || 60 partages || 0 commentaires

 

L’administrateur de l’Alliance pour la République (Apr), Pape Maël Thiam, ne craint pas de débordement le 19 avril, jour de l’examen en plénière du projet de loi sur le parrainage. Pour le responsable apériste, le 19 avril n’est pas le temps de la rue, mais celui de l’Assemblée nationale.

« Je regrette beaucoup que le pays soit sous une tension politique. La question du parrainage est assez simple (…) Le Sénégal compte presque 300 partis politiques, mais certains ne sont jamais engagés dans une élection. A la veille des élections, certains partis mettent leur récépissé en location (…) Le président Macky Sall a appelé au dialogue, ne serait-ce que pour discuter du processus électoral. Certains partis ont refusé. C’est à l’issue de ce dialogue que les gens se sont mis d’accord sur la principe du parrainage », a soutenu dans L’AS Pape  Maël Thiam.

Interpellé sur un éventuel 23 juin bis avec son corollaire de violence, l’administrateur de l’Apr  qui a répondu par la négative d’argumenter:

« Le 19 avril n’est pas le temps de la rue, mais celui de l’Assemblée nationale. Le temps des partis politiques s’est déroulé avec le dialogue sur le processus électoral. Ensuite, c’est le temps du président de la République. Et maintenant, c’est le temps de la Législature ». 

Le prétexte du 23 juin, poursuit-il, « ce qu’on avait un président de la République qui voulait légitimer l’illégitime. Il voulait imposer le quart bloquant pour introniser son fils. Le prétexte du 19 avril, c’est plutôt pour légitimer le légitime au regard de la démocratie ».


DakarFlash3



Nouveau commentaire :